Qu’est-ce que l’agorisme ?

Aujourd’hui, dans notre cours de praxéologie aléatomadaire, découvrons le point commun entre fraude fiscale, contrebande, médecine illégale et violation de monopole qu’on appelle… l’agorisme !

Note: ce cours est destiné à répondre à la question « Peut-on changer les choses sans violence » qui a amené à mon site un lecteur inconnu.

L’agorisme est le nom que je donne à l’action politique libertarienne cohérente, ainsi qu’à la transition de la hiérarchie vers l’anarchie que cette action provoque. Ce nom vient du mouvement libertarien américain agorist qui s’oppose à la propriété intellectuelle et à l’existence de l’état, et vise à faire mourir de faim ce dernier en le privant du maximum d’argent possible.

En quoi est-ce que ça consiste ?

Partons de la situation visée: nous voilà dans l’avenir, la société est organisée spontanément, chaque bien et service demandé est fourni par quelqu’un qui n’a pas le monopole des armes et de la violence légale.

Remontons un peu le temps: pour arriver là il aura fallu progressivement sortir l’état de chacune de ces fonctions, les lui reprendre en lui faisant concurrence directement. Il y avait donc à l’étape précédente un mélange hétérogène de beaucoup de catallaxie et d’un peu de hiérarchie: une émulsion d’état(s) dans l’anarchie.

Remontons encore un peu dans le passé: avant cela il aura fallu établir des poches d’anarchie à l’intérieur de l’état, d’où une situation inverse: une émulsion d’anarchie dans l’état. Ca tombe bien, c’est la situation actuelle, où une partie significative des activités humaines ne dépendent pas de la hiérarchie d’état mais de l’interaction libre entre les citoyens.

Comment aller d’ici à là ?

Puisque l’état est une arnaque en pyramide, pour limiter nos pertes il faut en sortir le plus vite possible. Puisque les lois qui ne respectent pas le droit naturel ne sont pas légitimes, il faut cesser de leur obéir. Puisque l’état ne peut pas appliquer parfaitement ses lois sans s’épuiser (épuisement répressif, vu précédemment), il ne peut pas gagner.

Concrètement, cela signifie plusieurs possibilités d’action:
– émigrer, afin de priver l’état (au profit d’un autre état moins avide) de ce qu’il vous vole continuellement: biens, liberté, dignité….
– frauder le fisc, afin de réduire ce que vous donnez à dévorer à l’état,
– travailler au noir, dans le même but, en plus d’échapper aux limitations, réglementations et monopoles de l’état,
– mettre ses biens à l’abri de la spoliation violente, par exemple dans un bien-nommé paradis fiscal ou en convertissant son argent sous une forme facile à conserver avec soi (ou chez soi, ou chez un tiers de confiance), limiter le nombre de possessions présentes sur le territoire national,
– frauder les douanes, faire concurrence aux services de police et de justice de l’état, et proposer des services concurrents de ses autres monopoles (depuis l’étranger si nécessaire), afin de répondre aux besoins des autres citoyens contre l’avis ou les monopoles de l’état,
– etc…

Le premier pas sur le chemin de l’agorisme, c’est évidemment la volonté de ne plus subir, c’est le désir de liberté et d’émancipation. C’est pourquoi être armé et décidé à défendre le Droit est une étape essentielle de la démarche, à la fois pour soi-même – défense de son propre droit – et pour les autres – défense du droit de ceux qui n’ont pas la capacité de se défendre, mais aussi garantie d’empêcher l’apparition spontanée d’un sous-état à l’intérieur de toute poche d’agorisme en développement.

En conséquence de quoi, la première étape pour être agoriste, c’est de se protéger (et protéger les autres) des agressions, et le meilleur moyen c’est tout simplement de vendre de la sécurité:
– proposer un accès non-surveillé, non-régulé à l’information
– ouvrir des services de police privée à bas prix dans les zones de « non-droit » en appliquant les droits naturels
– proposer des services d’arbitrage (de préférence avec gages) et de conseil juridique pour l’application des accords de travail au noir
– offrir des services financiers décentralisés, des moyens de paiement alternatifs et des monnaies parallèles

N’importe quel entrepreneur peut s’y mettre immédiatement. Le Parti Pirate Suédois a déjà entamé la première étape ci-dessus, avec un succès dépassant toute attente.

Advertisements

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

11 Responses to Qu’est-ce que l’agorisme ?

  1. Brad Spangler dit :

    Merci. aimez-vous produire une petite version française du site Web Agorism.info ?

    Nous avons juste mis vers le haut une nouvelle version allemande de l’emplacement aujourd’hui :

    http://de.agorism.info/

    Je serais très heureux d’éditer une version française semblable.

    Pour la liberté globale,
    Brad Spangler

  2. jesrad dit :

    Je serais ravi de faire la traduction. Vous payez combien ? Je prends cartes de crédit ou virements en euros, ou les Linden Dollars 😉

  3. christophe dit :

    J’adore !!

    C’est à peu près la seule solution qui existe actuellement pour les libertariens et les minarchistes : la clandestinité et le sabotage. Enfin, non violent bien sur.

    Je place un lien direct aujourd’hui sur mon blog vers cet excellent article. Merci encore pour cette définition enrichissante.

  4. pan dit :

    Bravo pour cet excellent article!

  5. jesrad dit :

    Woah, merci 😮 Je ne pensais pas que ça intéresserait autant de monde. Finalement j’ai commencé à traduire le Manifeste Néo-Libertarien de Steve Konkin, je posterai ça Samedi.

  6. nico dit :

    J’adore ouep, c est indeniable!
    – je rajouterai aussi arreter defenitivement de voter! j ai d ailleurs ecris un truc dans ce sens
    Vraiment excellent ton blogue et je suis tres contetn de pouvoir mettre un mot sur le processus!

  7. J’ai conçu un projet de société très proche de l’agorisme dans les principes, et facilement réalisable par la mise au point d’un logiciel pour serveurs web: je viens d’en ajouter un petit résumé ici
    http://spoirier.lautre.net/infoliberalisme.htm

  8. jesrad dit :

    C’est effectivement très proche de l’agorisme. Savez-vous que la seule décentralisation des paiements suffit à faire s’effondrer l’état ? En fait des logiciels permettant d’ores et déjà de réaliser ce projet existent aujourd’hui sous la forme de systèmes de crédit en réseau social (les Hawalas électroniques, dont le plus connu est Ripple).

    Ca me rappelle aussi « TafNet », décrit dans Snowcrash, qui est l’outil de communication Web permettant aux patrons de territoires franchisés quasi-nationaux et aux travailleurs indépendants d’établir des contrats de travail.

  9. Franck dit :

    «Savez-vous que la seule décentralisation des paiements suffit à faire s’effondrer l’état?»

    A ce propos, un article récent de stephane.info relate le succès de 2 sites communautaires qui organisent sans intermédiaire les rencontres entre demandeurs de prêts et offreurs de capitaux: http://www.stephane.info/show.php?code=weblog&direct=940&lg=fr

    Apparemment, les banques traditionnelles commencent à trembler…

  10. Je suis bien sûr au courant de l’existence de Ripple mais je ne vois pas moyen de rassembler mes efforts avec eux parce que je compte apporter une solution plus performante qui ne pourrait pas se baser sur la leur, et qu’ils ont décidé de continuer dans leur voie sans en tenir compte.

    Je ne pense pas que l’idée d’une rencontre en ligne entre demandeurs et offreurs de capitaux soit viable, parce qu’en l’absence d’un contexte légal qui force le remboursement, cette rencontre n’est pas une simple affaire de marché mais un problème de confiance, et que je ne vois pas comment établir en ligne la confiance requise.

  11. Kassad dit :

    Rick Falkvinge va pouvoir porter la parole au coeur même du Leviathan. Bravo à lui et a son parti.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :