Dialogue

L’abbé Pierre arrive aux portes du Paradis…
Lire la suite

Lu: Le jour où la France a fait faillite

Je viens de finir ce livre des deux Philippe (Jaffré et Riès) qui raconte comment, après un quinquennant désastreux de Ségolène et une crise majeure en 2009 qui manque de peu de sortir la France de l’Union Européenne, le petit Nicolas est élu Président en 2012, nomme Laurence Parisot Première Ministre, et se retrouve en plein mois de Juillet face à la plus grande catastrophe économique que la France ait jamais connue: la banqueroute totale de l’état français suite à la dégradation du rating des obligations du Trésor.

Les cartes de crédit ne fonctionnent plus, les touristes français à l’étranger sont coincés loins de chez eux et arrêtés pour insolvabilité, les supermarchés sont pillés, les salaires des fonctionnaires et les pensions de retraite publiques ne sont versées qu’à moitié, les fournisseurs de l’état font faillite, les caisses d’épargne et les livrets A sont lessivés, la Banque Postale dépose le bilan, et – cerise sur le gâteau – l’Airbus présidentiel est saisi en plein aéroport de New-York, avec Sarkozy à bord 😀

L’état français se retrouve obligé de mendier sa survie au FMI et au reste de l’Europe… et c’est là que la suffisance permanente et la distribution continue de leçons morales, politiques et économiques perpétrées pendant trois décennies par les prétendus maître du pays leur sautent à la figure: en fait de coup de main, c’est un grand coup de pied au derrière qu’ils reçoivent.

C’est un livre amusant à lire, où chaque personnage sonne vrai, où l’on apprend en passant comment fonctionne exactement le financement du grand bazar étatique, qui est concerné directement, et pourquoi tous les autres le sont indirectement, etc… Le style est vif, malgré les nombreux discours des uns et des autres, on a droit à une vision d’ensemble, au sommet de l’état tout comme dans la famille française moyenne, à l’étranger comme dans le pays, ponctué de brefs « flash infos » du JT. Bref, une lecture facile, instructive et édifiante, conseillée aux amateurs d’humour noir.

Extrait du concert

Pour tous ceux qui n’ont pas pu aller à notre concert du nouvel an: