Pour rénover sa ville, le maire de Salemi a trouvé le truc: l’arnaque

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
Une villa italienne à 1 euro sur la côté méditerranéenne ! C’est ce que propose Vittorio Sgarbi, maire de la ville de Salemi ravagée et abandonnée il y a 40 ans suite à un violent tremblement de terre. M. le maire a tout prévu: une fois achetée les propriétés devront être rénovées dans les deux ans en n’employant que du personnel local, conformément à la loi, tout en respectant scrupuleusement le code de construction extrêmement exigeant et alambiqué qui garantit que la municipalité pourra se saisir de toutes les maisons remises en état ou au moins se gaver d’amendes sur le dos des propriétaires. « Une villa à un euro, c’est une offre qu’on ne peut pas refuser. Et puis, même si les acheteurs arrivent à respecter toutes les procédures et les réglements dans les délais, je pourrai toujours les changer au dernier moment. »

Advertisements

À propos Martini
I'm a stuffed penguin, and I hate you.

3 Responses to Pour rénover sa ville, le maire de Salemi a trouvé le truc: l’arnaque

  1. Bertrand Monvoisin dit :

    C’est Vittorio Sgabi qui risque d’être nourri et logé au frais de la princesse. Selon les hiérarchie de norme, qui veut que les règlements doivent êtres conformes aux lois, les lois à la Constitution et la Constitution conforme aux Conventions internationales (une fois que celles-ci sont ratifiées) les dupes de cet édile mafieux (« je vais leur faire une proposition qu’ils ne pourront pas refuser ») peuvent facilement se retourner contre lui, si les magistrats ont quelquefois peur de s’en prendre à l’Etat ils n’hésite pas à clouer au pilori les politicards de troisième ordre jouant les Don Corleone de vespasienne. N’étant pas parlementaire Vittorio-le-vautour risque de tater la paille humide du cachot.

    Les fausses factures, les marchés truqués, la viabilisation des terrains, les travaux pour le compte de la municipalité exécutés par l’entreprise du beau-frère… c’est malhonnête mais ça a plus de chance de « passer » que l’escroquerie pure et dure. Une ville où les investisseurs sont tondus à ras ça fait forcément des vagues et cela reste dans les mémoires. Le signore Sgarbi semble oublier qu’on attire pas les mouches avec du vinaigre, la Suisse, le Luxembourg, les Liechtenstein, l’Irlande, les Bahamas… ont attirés et conservés les investisseurs en leur offrant une stabilité économique et sociale, un état de droit, un faible taux de taxation et de prélévements. M. Sgarbi aurait été plus avisé de se battre pour obtenir la création d’une zone franche et de faire venir les investisseurs en mettant en avant les atoûts de sa localité, il aurait travaillé dans le long terme.

  2. jesrad dit :

    Je rapelle que l’Agence Fausse Presse, comme son nom l’indique, est là pour informer avec zéro intégrité journalistique et une totale partialité, contrairement aux merveilleux et vertueux médias de notre si beau pays.

  3. Martini dit :

    Hmm ? Oh, ouais: si vous l’avez lu ici et nulle part ailleurs, c’est probablement soit faux donc personne n’est au courant, soit vrai donc personne n’ose en parler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :