La criiiiise !

Le mot est sur toutes les lèvres, écrit dans tous les journaux, répété dans tous les studios. C’est la crise, ma bonne dame. L’apocalypse est sur nous, d’ailleurs rien qu’hier Olivier Besancenot racontait que, ça y est, le capitalisme était en train de s’auto-détruire pour de bon avec quelques 152 ans de retard sur la prédiction de Marx, et que les financiers (qu’il connaît tous certainement jusque dans leur intimité, hein) relisaient en ce moment le vieux tonton Karl pour se préparer à la nouvelle ère révolutionnaire qui vient et aux lendemains qui déchantent, vrai de vrai, juré, promis.

Revenons un peu dans le monde réel, juste un instant.
Lire la suite