J’ai croisé EDVIGE…

…et elle m’a parlé de toi.
– De moi ?
– Oui, de toi.
– Mais… on se connaît ?
– Moi je te connais, en tout cas. EDVIGE m’a tout dit.
– Fichez-moi la paix !
– La paix, je sais pas, mais toi, oui, je t’ai bien fiché.
– Mais ça suffit ! Laissez-moi tranquille, je ne vous ai rien fait !
– Je sais que t’as rien fait, EDVIGE me l’a dit. Mais ça pourrait changer.
– Aaaaaaaaaargh !

Pour rénover sa ville, le maire de Salemi a trouvé le truc: l’arnaque

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
Une villa italienne à 1 euro sur la côté méditerranéenne ! C’est ce que propose Vittorio Sgarbi, maire de la ville de Salemi ravagée et abandonnée il y a 40 ans suite à un violent tremblement de terre. M. le maire a tout prévu: une fois achetée les propriétés devront être rénovées dans les deux ans en n’employant que du personnel local, conformément à la loi, tout en respectant scrupuleusement le code de construction extrêmement exigeant et alambiqué qui garantit que la municipalité pourra se saisir de toutes les maisons remises en état ou au moins se gaver d’amendes sur le dos des propriétaires. « Une villa à un euro, c’est une offre qu’on ne peut pas refuser. Et puis, même si les acheteurs arrivent à respecter toutes les procédures et les réglements dans les délais, je pourrai toujours les changer au dernier moment. »