Les vandales roulent à contre-sens et à fond les bananes

… et comme ils ont l’impunité de fait, attention à vous.

Les vandales n’aiment pas être dérangés la nuit

(Trouvé par Fenster)
Joyeux anniversaire, les enfants. Un peu de lacrymo avec votre part de gâteau ?

Les vandales n’aiment pas être réveillés en plein travail

Un email toutes les deux semaines, c’est une avalanche de travail insurmontable à traiter pour un simple fonctionnaire de mairie. Et donc ça mérite de la prison.

Les vandales rendent visite à Mamie

Pour les vacances, les vandales vont rendre visite à leur grand-mère.

Les vandales apprennent des langues étrangères

Le mystérieux chauffard polonais « Prawo Jazdi » a enfin été arrêté par la police irlandaise.

Les vandales jardinent, le retour

Et cette fois ils en profitent pour mettre vos chiens à la fourrière, c’est comme ça, c’est cadeau. A quoi bon s’excuser, c’est pas comme si ils avaient des responsabilités vis-à-vis du vulgum pécus, hein ?

Les vandales roulent bourrés…

… mais c’est pas grave, ils ne se souviennent pas avoir causé un accident.

Les vandales font du jardinage:

On peut être policier et nul en horticulture, apparemment – c’est pas grave, c’est vous qui paie.

Les vandales font des affaires sur Ebay:

Qu’est-ce qui est encore mieux qu’avoir un boulot à vie consistant à être payé pour fouiller dans les valises des gens ? C’est facile: avoir un boulot à vie consistant à être payé pour fouiller dans les valises des gens ET revendre leurs affaires sur Ebay.

Les vandales font la circulation

Sur le képi, une devise: « rien à foutre »

Via Reason:

Faire partie du Gouvernement, c’est pratique: ça veut dire qu’on n’a jamais besoin de s’excuser. Après avoir envahi au petit matin la maison d’une jeune femme seule et causé des dégâts en fouillant partout comme des vandales en quête de pièces d’or, les policiers s’en vont et la laissent dans la merde et l’angoisse. Dialogue avec la journaliste:
Lire la suite

Les vandales ne veulent pas votre bien

Hier matin, une bande de vandales organisés portant uniforme bleu et brassard « FBI » ont pénétré par la force dans les locaux de Liberty Dollar, un fabricant de monnaie en métaux précieux. Ils ont pris leur temps pour piller, armes de guerre à la main, tout ce qu’ils pouvaient: documents, lingots, certificats papier, pièces d’or et d’argent, absolument tout. Ce sont des tonnes de matériel qu’ils ont volées.

Vous avez bien lu: ils ont été totalement cambriolés par des employés du gouvernement, sous la menace des armes. Pendant les six heures que ça leur a pris, ces nombreux employés n’étaient pas occupés à empêcher fraudes, escroqueries, viols, meurtres et autres agressions comme le voudrait une légende idiote mais persistante.
Lire la suite