Les Experts enquêtent dans Second Life

Fruit de la coopération entre Anthony Zuiker, créateur de la série télé Les Experts (CSI), et d’Electric Sheep Company, un studio de production de Second Life bien connu, la prochaine transition entre deux saisons des Experts: Manhattan nous emmènera, le temps de deux épisodes de fin et de reprise, dans cet univers virtuel.
Lire la suite

Déjà vu ?

Aux nouvelles

L’étrange propagande

Avez-vous remarqué que chaque soir, à chaque journal télévisé, il y a au moins un gros sujet de propagande en faveur de tel ou tel corps de fonctionnaires ?

Bienvenue en Fraônce.

Débat: bilan

Quel festival ! Jugez plutôt:
– Ségolène veut fournir un garde du corps personnel à chaque femme policier: elle veut embaucher des flics pour protéger les flics. Mais uniquement des flics hommes, hein, pour qu’ils se proposent spontanément, bien sûr, pour ramener leurs collègues féminines chez elles le soir. Voilà la conception de la femme selon Ségo: faible, fragile, sous la protection de l’homme.
– Ségolène ne sait pas que les assurances de santé ne dépendent pas du budget de l’état. Confrontée à son ignorance, elle s’enfonce en niant tout indépendance budgétaire des collectivités territoriales, annonçant carrément qu’elle ne va pas hésiter à prendre ici ou là au gré des envies.
– Elle se moque de Nicolas Sarkozy en affirmant que le nucléaire français compte pour 17% de l’électricité en France: c’est faux, cette part est de 78%. Ce chiffre de 17% représente la part de la France dans la production d’électricité nucléaire mondiale (c’est la part de la France dans le nucléaire, et pas la part du nucléaire en France, quelle gourde !). C’est elle qui devrait aller réviser.
– Elle balance péremptoirement que l’Uranium disparaîtra dans « quelques années ». C’est n’importe quoi, les réserves sont estimées à environ un siècle.
– Elle confond, à tort, le Coe-Rexecode et le MEDEF.
– Elle annonce qu’elle va redéployer les fonctionnaires selon son envie: on manque d’infirmières ? Elle envoie des fonctionnaires du Fisc les suppléer !
– Elle veut fournir des services de soutien scolaire complet et permanent individualisés et personnalisés à chaque élève – dans un pays qui n’est pas foutu de suivre ses propres chômeurs de manière à moitié décente.
– Elle prétend qu’en Suède il existe des entreprises qui sont passées aux 32h payées « normalement ». C’est faux.
– Pour financer ses propositions sur les retraites, elle suppose qu’elle va créer une taxe sur les revenus boursiers dont elle ignore le montant, les modalités, etc… Si ça se trouve, le taux de cette taxe devrait être supérieur à 100%, mais ça elle s’en fout.
– Mais là où Ségogolène touche le fond du fond, c’est dans sa fumeuse fameuse « colère »: elle accuse Nicolas Sarkozy, à travers le gouvernement auquel il a participé, d’avoir supprimé le programme Handiscol qu’elle avait mis en place en faveur des handicapés alors qu’il proposait que tous les enfants handicapés puissent être scolarisés avec les autres.

Colère totalement absurde et déplacée quand on sait que ce programme Handiscol n’a en fait jamais été supprimé, mais qu’au contraire les mesures en faveur des enfants handicapés ont été renforcées en 2005.

Quelle nouille ! Sa nullité absolue a totalement éclipsé l’autre candidat.

L’égalité des chances selon M. Begag

M. le « ministre » Azouz Begag, la caution ethnique du gouvernement Villepin, ce soir sur M6 dans « t’empêches tout le monde de dormir », déclare en souriant qu’il gagne 12000 euros par mois. Pas étonnant qu’il soutienne ceux qui lui ont offert une telle sinécure, avant il gagnait un salaire de prof. En plus, ne pas avoir besoin d’être utile à ceux qui paient ton salaire, c’est tellement plus rassurant. Ca compense le fait que ton job soit à durée limitée.

C’est ça, l’égalité des chances selon les hommes de l’état: si tu as de la chance, toi aussi tu peux choper le bon piston et vivre d’argent volé. Et tout le monde a sa chance: il suffit de contribuer à maintenir la pyramide en place.

Note: ce n’est là que le salaire. autrement dit, l’argent de poche. Il ne faut pas oublier l’effarante richesse informelle qui s’y ajoute, net d’impôts bien sûr.

[continuation]
Et ça continue ce matin avec le couple Royal-Hollande qui s’offusque qu’on les accuse d’échapper à l’ISF, et déclarent payer 862 euros d’ISF par an. Sachant que notre pauvre retraitée de l’Ile de Ré, elle, paie plus de 2400 euros d’ISF, soit presque 3 fois plus, pour une seule maison qui tombe en ruines, et sachant aussi que le patrimoine immobilier de la SCI des Royal-Hollande valait presque un million d’euro en 1990 (donc devrait tourner autour de 3 millions d’euro aujourd’hui), sans compter la maison à Mougins, la maison à Melle et la maison à Boulogne… qu’on m’explique, please, une telle différence de montant.

L’explication ? Elle est simple: selon toute vraisemblance M. « J’aime pas les riches – et je me flagelle chaque matin devant le miroir » et Mme « ordre juste – mais certains seront plus justes que d’autres » ne font entrer qu’une petite partie de leur vrai patrimoine dans le calcul de l’ISF.

Notez que je ne les blâme pas pour ça, s’ils ont des astuces légales pour payer moins d’impôts, au contraire, je félicite leur résistance active à la spoliation organisée par les hommes de l’état.

Aux nouvelles

Fin de la fugue: les enfants dont vous avez pu voir la tronche à la tévée hier ont été retrouvés. Ils avaient apparemment fui le divorce de leurs parents avec l’aide d’un troisième enfant (de 27 ans, handicapé mental) connu de leur famille.

Un abruti arrêté pour meurtre: il avait déchargé une arme à feu sur le conducteur d’un quad particulièrement pénible sans le viser mais l’a touché quand même. La cause du port d’arme libre et la famille de la victime sont en deuil.

La réforme des retraites de 2003 n’aura fait que retarder un peu l’inévitable: une nouvelle réforme sera nécessaire pour le retarder encore un peu.

Diverses déclarations de ceux qui se croient nos maîtres… Chirac dit « Ce n’est pas à soi-même de faire son bilan ». George Bush dit « Je reconnaîs mes erreurs, j’assume mes responsabilités ». Chacun son truc.

La facture énergétique de la France augmente: on reparle de rouler à l’éthanol ou à l’huile végétale, et bien évidemment, quand les compagnies privées et les citoyens investissent librement pour faire le choix écolo, c’est le gouvernement qui s’autocongratule pour sa propre « volonté politique ». Pendant ce temps, Total finance la mission de Jean-Louis Etienne au pôle Nord pour étudier la banquise.

Températures douces: pas de neige dans les Vosges, le ski trinque. Shit happens.

Polémique en Allemagne: la fille d’Himmler assume son nom, les enfants des dirigeants nazis témoignent et sortent des livres pour briser le silence (par contre, pas un mot au sujet du manifeste d’Alternative Libérale: pour parler des candidats « possibles » ils sont là, mais pour parler des candidats qui se présentent vraiment, y a plus personne. En France, on peut parler de nazis, mais surtout pas de libéraux.)

Scandaleux !

A voir en ce moment même, sur M6 dans Capital: un inspecteur des impôts montre comment il évalue la valeur des maisons des gens pour les redresser à grands coups de barre de fer ISF: il va voir sur place si l’immeuble a une bonne tête. Il n’a aucune formation ni expérience en immobilier, mais « c’est de la pierre » donc il va redresser, sans avoir vu l’appartement (qui peut être miteux au possible, mais il s’en fiche). On apprend aussi que les notaires caftent la valeur d’achat de vos logements…

Mais là où on franchit la ligne de la nausée, c’est avec le témoignage d’une retraitée de l’île de Ré, dont la maison familiale, héritée il y a plus d’un demi-siècle, lui a coûté un redressement fiscal de plus de 5400 euros. C’est bien simple, si ses enfants ne payaient pas l’ISF à sa place, elle aurait été dépossédée de sa maison par le Fisc, à 92 ans. Elle n’a même pas les moyens de réparer la maison en question, mais voilà, l’agent du Fisc a décrété que sa maison valait tant sans la visiter, et donc, exige qu’elle crache un max. Il faut savoir qu’en France, la moitié des SDF, dont on a tant parlé récemment, qui ont perdu leur logement, ont en fait été dépossédé par le fisc.

Et ça continue… un entrepreneur témoigne qu’à ce rythme, il serait spolié de la moitié de tout son patrimoine en une vingtaine d’années seulement. A vomir !

Florence Foresti imite Ségolène

Les 5 plus grands Mensonges: la cérémonie

Bonsoir à tous ! Soyez les bienvenus à la 32ème Sélection des Plus Grands Mensonges du siècle ! En exclusivité sur Ne Cede Malis, je vais vous présenter le palmarès des 5 interprétations fausses de la réalité qui ont causé le plus de destruction, de haine et de souffrance pendant tout le XXe siècle !


Lire la suite

Légitime raclette


Qui a dit que la pub ne faisait qu’inciter les cons-ommateurs à être des moutons dociles ? 😀

Grisaille zo var ma Bro

Avez-vous remarqué la différence frappante qu’il y a entre les séries américaines à succès et leurs imitations françaises ?

Dans les premières, les personnages restent toujours un minimum détachés, ils ne sont jamais prisonniers de leur quotidien, et balancent quelques vannes ou discutent famille pendant qu’ils rangent le dernier cadavre à la morgue, draguouillent tout en épongeant un peu de sang sur une scène de crime, ou tentent un calembour maladroit tout en détaillant la prochaine catastrophe à endiguer. Leurs convictions n’en sont pas moins inébranlables, et il n’y a jamais aucun doute que chacun fait ce qu’il a à faire. Les sujets s’étalant sur plusieurs épisodes sont rares et restent du même type que ceux qui n’en dépassent pas. Ca détend.

Dans les secondes, il y a un temps pour discuter et rigoler, généralement en tout début et toute fin d’épisode, et un temps pour le Sérieux(tm). Chaque série a son thème sous-jacent propre, qui s’incruste dans les épisodes de plus en plus, et c’est systématiquement très très grave et très très sérieux par rapport au reste. Tout le monde prend une mine constipée, se balance des répliques hargneuses en se regardant droit dans les yeux. C’est déprimant.

Le même phénomène touche les « humoristes français ». Vous avez remarqué comme les uns après les autres ils sont devenus sérieux dès qu’il s’agit de s’exprimer ? Le pire exemple de cette sériosite aigüe est certainement Dieudonné, atteint depuis plus longtemps. Résultat: ils ne sont plus drôles. Il en reste qui font de la résistance tout de même, mais ils sont progressivement évincés des médias au profit de « ceux qui s’engagent » sous prétexte que ces derniers auraient un « message » (qui n’est qu’une redite plate et creuse de la pensée unique molle ambiante). Il est loin le temps de Desproges se déclarant artiste dégagé et expliquant pourquoi on peut rire de tout, absolument tout.

La Grisaille est sur mon pays. Je vais finir par zapper.