Impasse sanitaire

Il y a ces jours-ci 30000 nouvelles infections au sars-cov-2 en France par jour. En supposant qu’il s’agit en très grande majorité de cas du variant indien (delta), on peut s’attendre à un « roulement » de 210000 transmissions supplémentaires de leur part, étalées sur la semaine prochaine. Ce qui veut dire que vous avez un risque moyen de 0,3% d’être infecté la semaine qui vient. Sachant que la vaccination réduit d’un facteur 3 la transmission, qu’un gros tiers de la population est suffisamment vaccinée et qu’environ 79% des cas actifs ne sont pas vaccinés, cela veut dire que votre risque moyen d’être infecté par un non-vacciné cette semaine est 0,24%, et par un vacciné de 0,06% soit une différence absolue de risque de 0,18%. Bien sûr, plus il y aura de vaccinés, plus l’écart se rétrécira, jusqu’à s’inverser autour de 75% de couverture vaccinale: à ce point, le risque d’être infecté par un vacciné sera supérieur à celui d’être infecté par un non-vacciné simplement parce que ces derniers seront beaucoup moins nombreux.

Le fumeux fameux « passe sanitaire » qui remue la France depuis des semaines prétend réduire votre risque moyen d’une fraction de ces 0,18%, en augmentant la part des vaccinés dans la population entière, en présumant probablement à tort que cela va infléchir vers le bas le taux de transmission. Sauf qu’à cette présomption potentiellement fatale il faut ajouter le timing: un mois et demi pour passer de non-vacciné à vacciné, c’est long quand on n’a pas le droit de vivre et il peut se passer bien des choses pendant ce temps, tandis que ledit passe doit explicitement expirer au 15 novembre. Bref, la prétension sanitaire n’est qu’un cache-misère ridicule qui ne fait pas illusion, il s’agit d’une mesure purement politique.

La première loi de la politique dit: les fins sont les moyens, et réciproquement. Pour savoir quel est l’objectif réellement poursuivi par l’exécutif dans sa maladroite précipitation à transformer le pays tout entier en JDR-GN (LARP) de « Papers please« , il faut simplement regarder quels moyens sont mis en oeuvre et quel en est l’effet pratique: diviser et soumettre les Français, rendre les droits civiques les plus basiques optionnels et soumis à approbation de l’exécutif, fournir à la frange soumise une cible facile à son opprobre nourrie de bientôt deux ans de frustrations et vexations, et cimenter dans le discours médiatique dominant l’équivalence « récalcitrant au fascisme CCP-compatible = non-vacciné = antivax = débile dangereux sous-humain ennemi de la Rrrrrrépubliqueuh ».

En passant: vous vous souvenez de quand les militaires envoyés rapatrier les Français résidant à Wuhan avaient été lâchés dans la nature sans mesure de quarantaine, contribuant à diséminer le virus dans nos campagnes ? Vous avez remarqué que des foyers d’infection sont apparus dans le sillage du déplacement de Macron en Polynésie ? Et maintenant, des policiers peu ou pas vaccinés vont manipuler en contact proche les téléphones portables (objets particulièrement contaminants) de plein de gens… Pour sûr que ça va bien se passer cette fois-ci, hein ?

Et si vous vous demandiez pourquoi Macron n’annoncera pas de sitôt sa candidature à la prochaine présidentielle: c’est parce que le pourcentage des intentions de vote à son égard sont actuellement à un seul chiffre.

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

One Response to Impasse sanitaire

  1. Ping: Impasse sanitaire – Qui m'aime me suive…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :