Il s’appelait Akai Gurley

Il sortait de son appartement avec sa petite amie. Sur le palier, deux policiers tendus comme des strings, Peter Liang et Shaun Landau. Liang, paniquant sans la moindre raison, tire sur Akai et le tue sur le coup, pour rien.