Ça chauffe chez les réchauffistes

Le Hadley Climate CenterL’Unité de Recherche sur le Climat (CRU) de l’Université d’East Anglia, contributeur prominent aux théories de l’origine anthropique du changement climatique et interlocuteur important du Hadley Climate Centre, a été cracké par un pirate informatique anonyme hier et 1079 emails ainsi que 72 documents, tous strictement privés, ont été diffusés sur un serveur FTP russe.

Parmi les messages internes ainsi dévoilés, on trouve de nombreuses petites « pépites », comme une admission d’un certain Phil Jones qu’il préférerait détruire les données CRU que les partager pour examen avec McIntyre (un chercheur critique qui s’est illustré en décrédibilisant complètement la « crosse de hockey » de Mann). Ou un autre où il se réjouit de la mort d’un autre critique, John Daly. Oups. Personne ne sait encore quels autres grands moments d’embarras la diffusion de cette correspondance interne va provoquer.

Publicités

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

4 Responses to Ça chauffe chez les réchauffistes

  1. Martini says:

    Je ne sais pas qui est ce Phil Jones (apparemment chef du département de climatologie à l’Université d’East Anglia), mais dans un autre email il rapporte qu’utiliser une certaine « astuce » sur les températures permet « de masquer [leur] déclin ». Et un autre lui répond en se demandant si toutes ces « actions politiques » sont bien digne d’un scientifique… Quelque chose me dit que sa carrière va connaître un arrêt brutal.

    Dans un autre genre, une admission très privée et très gênante de Kevin Trenberth, un ponte du GIEC: « The fact is that we can’t account for the lack of warming at the moment and it is a travesty that we can’t. The CERES data published in the August BAMS 09 supplement on 2008 shows there should be even more warming: but the data are surely wrong. Our observing system is inadequate. »

    Edit: Pinaise, ça continue en pire.

  2. Ultralibéral qui mange les enfants says:

    Les réchauffistes jettent le masque et se montrent sous leur vrai jour : celui d’un mouvement sectaire radicalement hostile a la moindre remise en cause de leurs dogmes. A la plus petite critique contre leurs allégations péremptoires ils n’opposent que la haine, le mensonge, le sophisme, la calomnie ; aux arguments scientifiques structurés ils ne répondent que par de spécieux arguments idéologiques. Ni le diplôme, ni la chaire ne font le scientifique, pour être scientifique il faut intégrer dans sa démarche intellectuelle les risques d’imperfection. Car l’erreur est inhérente a la recherche scientifique, l’être humain étant par nature imparfait (quel que soit son niveau intellectuel). L’erreur n’est pas forcément une mauvaise chose : C’est parce qu’il n’avait pas nettoyer son matériel d’expérimentation qu’Alexander Fleming a découvert la pénicilline !

    Les réchauffistes sont autant scientifiques que l’était Trofim Denissovitch Lyssenko.

  3. jesrad says:

    Nul doute dans leurs messages internes. C’est inquiétant, pour des scientifiques supposément de haut niveau et conseillant directement les gouvernements des plus grandes nations du monde. M’enfin, c’est humain, j’imagine.

    Par contre, ça, c’est indigne: Michael Mann en Mars 2003

    The Soon & Baliunas paper couldn’t have cleared a ‘legitimate’ peer review process
    anywhere. That leaves only one possibility–that the peer-review process at Climate
    Research has been hijacked by a few skeptics on the editorial board. And it isn’t just De
    Frietas, unfortunately I think this group also includes a member of my own department…
    The skeptics appear to have staged a ‘coup’ at « Climate Research » (it was a mediocre
    journal to begin with, but now its a mediocre journal with a definite ‘purpose’).
    Folks might want to check out the editors and review editors:
    [1]http://www.int-res.com/journals/cr/crEditors.html
    In fact, Mike McCracken first pointed out this article to me, and he and I have discussed
    this a bit. I’ve cc’d Mike in on this as well, and I’ve included Peck too. I told Mike that
    I believed our only choice was to ignore this paper. They’ve already achieved what they
    wanted–the claim of a peer-reviewed paper. There is nothing we can do about that now, but
    the last thing we want to do is bring attention to this paper, which will be ignored by the
    community on the whole…
    It is pretty clear that thee skeptics here have staged a bit of a coup, even in the
    presence of a number of reasonable folks on the editorial board (Whetton, Goodess, …). My
    guess is that Von Storch is actually with them (frankly, he’s an odd individual, and I’m
    not sure he isn’t himself somewhat of a skeptic himself), and without Von Storch on their
    side, they would have a very forceful personality promoting their new vision.
    There have been several papers by Pat Michaels, as well as the Soon & Baliunas paper, that
    couldn’t get published in a reputable journal.
    This was the danger of always criticising the skeptics for not publishing in the
    « peer-reviewed literature ». Obviously, they found a solution to that–take over a journal!
    So what do we do about this? I think we have to stop considering « Climate Research » as a
    legitimate peer-reviewed journal. Perhaps we should encourage our colleagues in the climate
    research community to no longer submit to, or cite papers in, this journal. We would also
    need to consider what we tell or request of our more reasonable colleagues who currently
    sit on the editorial board…
    What do others think?
    mike

  4. Alain55 says:

    Il y a longtemps que la fraude des show-men (prétendus scientifiques) du GIEC à été dénoncée, malheureusement ces voyous ont la presse de leur coté, surtout en France. En outre le sommet de Copenhague est présenté comme, l’ultime tentative pour sauver l’humanité. En vérité ces gens là veulent nous taxer un peu plus et le réchauffement naturel de la planète continue avec ou sans activité humaine, dont l’incidence sur le phénomène est ridicule. Le bal des faux-culs ne fait que commencer, jetez votre télévision!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :