Le parlement envisage de bannir le port de vêtements.

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
Les députés-maires André Gérin et Christian Estrosi ont proposé récemment devant l’Assemblée Nationale plusieurs mesures visant à faciliter le travail des fonctionnaires chargés de faire respecter les lois dans le pays en interdisant le port de plusieurs types de vêtements jugés trop peu révélateurs. « La vision de ces femmes emprisonnées nous est déjà intolérable lorsqu’elle nous vient d’Iran, d’Afghanistan, d’Arabie saoudite… Elle est totalement inacceptable sur le sol de la République française », a ajouté M. Gérin, « Emprisonnées et soumises passe encore, mais dissimulées à leur député c’est non ! » « Et qu’est-ce qu’elles ont toutes, d’ailleurs, à vouloir cacher leurs nichons ? Une bonne citoyenne n’a rien à cacher – absolument rien ! » a surenchéri son collègue Estrosi.

De plus amples discussions devraient déterminer s’il faut étendre l’interdiction aux vitres fumées de voitures ainsi qu’aux rideaux ou voilages trop opaques.