La gratuité au musée, réminiscence du nazisme

L’association SOS Racisme a porté plainte contre les mesures « absurdes » et « idéologiquement d’extrême droite » qui offrent l’entrée gratuite aux musées (comme le Louvre) aux jeunes de 18 à 26 ans et menacent la démocratie en plus de nous rappeller Les Heures Les Plus Sombres de l’Histoire©.

Advertisements

À propos Martini
I'm a stuffed penguin, and I hate you.

3 Responses to La gratuité au musée, réminiscence du nazisme

  1. Bertrand Monvoisin dit :

    Iossif Vissarionovitch Djougachvili (plus comme sous son pseudonyme de Staline) à fait déporter les Tchétchènes et les Tatars de Crimée (entre autres) pour des raisons racistes. En URSS il était interdit aux Bouriates (peule sibérien) de parler leur propre langue ou d’user de leur propre alphabêt sous peine d’internement au goulag. Le Lider Maximo a fait condamner aux tavaux forcés les homosexuels pour « en faire de vrais hommes » (tous les régimes dictatoriaux instaurent une homophobie officielle). Saloth Sar (plus connu sous le pseudonyme de Pol Pot) a exterminer tous les Cambodgiens qui parlait une langue étrangère et tous ceux qui avait des contacts avec l’étrangers. Mugabe a organiser la chasse aux Blancs dans l’indifférence totale de la communauté internationale. Actuellement le Parti Communiste Chinois organise « l’épuration » des pratiquants du Falun Gong…

    Alors chers antiracistes salonards il y a des combats plus urgants que les tickets de musées. Mais il est vrai que les auteurs de ces crimes sont vos amis « opprimés » et « progressistes ».

  2. Petitlouis dit :

    Oui en effet Monvoisin,mais faut pas oublier les victimes de la guerre, de l’esclavage, de la lutte pour le pouvoir et des nationalismes,eux aussi étaient en chair et en os.

    – Divers massacres au cours de l’histoire en Afrique (traite des Noir-es aux XVII ème et XVIII ème siècle, colonialisme, autres broutilles qui ne valent même pas deux lignes dans les livres d’histoire) : entre 400 000 000 et 600 000 000 de morts

    – Liquidation des Indien-nes d’Amérique de 1500 à 1860: 70 000 000 de morts.

    -La guerre anglo-boer (pour le contrôle de l’Afrique du Sud) 1902 : 100 000 morts.

    -La guerre russo-japonaise (1904-1905). La seule bataille de Moukden fit plus de 100 000 morts.

    -La répression de la Révolution de 1905 en Russie : 100 000 morts.

    -La guerre italo-turque pour la Tripolitaine (1911) : 50 000 morts.

    -Les guerres balkaniques (1912-1913) entre la Turquie, la Serbie et la Bulgarie : 500 000 morts.

    -Le génocide arménien en Turquie : 1 000 000 de morts

    -La première Guerre Mondiale (1914-1918) : 8 500 000 morts

    -La guerre civile en URSS, les famines et les épidémies consécutives aux interventions étrangères et au blocus par l’Occident : 6 000 000 de morts

    -Les répressions après le mouvement révolutionnaire dans les différents pays d’Europe, Finlande, Pays-Baltes, Hongrie, Allemagne, Pologne, Roumanie, Bulgarie (1918-1923) : 200 000 morts

    -La guerre gréco-turque (1920-1922), avec plus de 1 500 000 exilés :100 000 morts

    -Les victimes du fascisme en Europe avant la Seconde Guerre Mondiale (1924-1939) : 150 000 morts

    -La guerre franco-espagnole contre les marocains du Rif (1925-1926) : 50 000 morts

    -Les interventions militaires des USA en Amérique centrales, en Amérique du Sud et aux Caraïbes (1910-1940) : 50 000 morts

    -La guerre du Chaco pour son pétrole, entre la Bolivie et le Paraguay (1931-1935) : 150 000 morts

    -Les victimes des famines et des épidémies aux Indes, en Chine et en Indochine (1900-1945), dont 6 000 000 pour la seule Chine : 8 000 000 de morts (à mon avis bien plus)

    -Les répressions massives et la guerre civile déclenchée entre Tchang Kaï-Chek et les communistes en Chine (1927-1937) : 1 000 000 de morts

    -La guerre d’agression japonaise en Chine (1931-1941) 1 000 000 de morts (à mon avis bien plus)

    -La guerre du fascisme italien en Ethiopie : 200 000 morts

    -La guerre civile en Espagne, déclenchée par les socialistes et facilitée par la « non-intervention » : 700 000 morts (+2000 rien que pour Paracuellos)

    -La Seconde Guerre Mondiale, victimes militaires et civiles, y compris déportés et Holocauste : 50 000 000 de morts

    -La guerre française en Indochine (1946-1955) : 1 200 000 morts

    -La guerre américaine au Vietnam (1956-1975) : 2 000 000 de morts (voir 3 000 000)

    -Les massacres indo-pakistanais consécutifs à la partition de l’Inde (1948), dont 14 millions de personnes déplacées : 300 000 morts

    -La Guerre en Algérie (1956-1962) : 1 200 000 morts

    -Les massacres anti-communistes en Indonésie, après septembre 1965 : 1 500 000 morts

    -La guerre et les répressions au Bengale Oriental / Bengladesh (chiffres d’Amnesty International) : 3 000 000 de morts

    -Les quatre guerres israélo-arabes au Proche-Orient (1948-1956-1967-1973), dont 700 000 palestiniens déplacés : 300 000 morts

    -Les répressions anti-kurdes de la Turquie, de l’Iran et de l’Irak : 200 000 morts

    -La guerre Iran-Irak : 600 000 morts

    -La guerre au Timor Oriental : 200 000 morts

    -Les interventions directes américaines ou par guérilla ou groupes paramilitaires interposés au Nicaragua, Salvador, Guatemala, Panama, République Dominicaine, etc. : 200 000 morts

    -Les répressions en Amérique Latine, soutenues par les services américains : 150 000 morts

    -Guerres en Angola et au Mozambique : 3 000 000 de morts

    -La guerre du Golfe, victimes directes : 200 000 morts

    -Irak, victimes de la dénutrition dues au blocus de l’ONU : 1 500 000 morts

    -Les conflits inter-ethniques en Transcaucasie et en Asie Centrale (1990-1995), y compris la guerre de Tchétchénie de 1995 : 200 000 morts

    -Les massacres en Somalie, au Libéria, au Rwanda, Burundi, Sierra Leone, Congo/Zaïre, Congo/Brazzaville, Afrique du Sud (Apartheid). Inclues les victimes des famines (Sahel, Somalie, Ethiopie, etc.) : 4 000 000 de morts

    -La guerre inter-intégriste en Afghanistan après la chute du dernier gouvernement progressiste : 700 000 morts

    -Les guerres et massacres ethniques en ex-Yougoslavie, provoqués par la désintégration du pays, dont plus de 1 million de réfugiés : 200 000 morts

    -Entre 1990 et 1995 seulement, les guerres ont provoqué dans le monde 5 millions et demi de morts civils pour les trois quarts (Europe 250 000, Asie 1 500 000, Moyen et Proche-Orient 200 000, Afrique 3 500 000).

    Et la liste est encore longue …

  3. BastOoN dit :

    -La guerre des boutons : 26,92 morts

    -La guerre des roses : 12,12 femmes tuées sous les caresses de leurs maris toutes les 46,91 minutes

    -La guerre et paix : 150 000 victimes d’endormissement sous la plume virile de Toast-toi

    -La guerre niqua Picasso

    >> Ai-je remporté la guerre des comptables, guère engagés à répandre la paix autour d’eux ?
    La guerre, c’est vous messieurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :