Enfance et état: Sarkozy boucle la boucle

Le peuple français ne faisait pas assez d’enfants au goût de l’état: celui-ci s’est donc mis à acheter au peuple des naissances supplémentaires.

Puis, constatant que le peuple français n’avait pas le budget et/ou le temps pour assurer le travail lié à ces naissances en plus, l’état a aussi pris en charge lui-même les soins à ces enfants dont il avait acheté les naissances.

Voyant que les parents de ces enfants, pour une raison toujours restée obscure, n’avaient pas l’air de se soucier de leur fournir une éducation suffisante, il s’est juré de s’en charger à leur place.

Et enfin, remarquant que les parents de ces enfants qu’il avait achetés se désintéressaient de ces mêmes enfants au lieu de les surveiller de manière responsable (toujours pour une raison qui lui échappe totalement, bien sûr) l’état propose maintenant de les fliquer lui-même directement.

La boucle est bouclée.

Advertisements

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :