Une règle toute simple

Il y a une règle toute simple pour estimer l’impact de la politique sur le monde: tout ce que l’état subventionne prolifère au delà du raisonnable, tout ce qu’il taxe et réglemente s’étiole et s’étouffe.

Ainsi, l’état subventionne le chômage en taxant les salaires, donc le chômage augmente et les salaires se rabougrissent. Il réglemente les emplois, donc les emplois s’amenuisent. Il taxe les bons gestionnaires pour aider les mauvais, donc nous subissons une invasion permanente de mauvais gestionnaires et de patrons imbéciles où de trop rares lumières se dégagent avec une peine croissante d’une masse de médiocrité. Il subventionne ceux qui font des impôts, des décrets et des lois, donc nous croulons sous le papier réglementaire, fiscal et législatif. Il allonge les allocations pour les plus pauvres sur le dos des non-pauvres, donc nous avons toujours plus de pauvres tandis que les non-pauvres s’étranglent.

Et aujourd’hui il s’apprête à subventionner massivement les faillites en taxant notre avenir…

Publicités

À propos Martini
I'm a stuffed penguin, and I hate you.

5 Responses to Une règle toute simple

  1. maurice b. says:

    Il faut revenir très rapidement aux principes défendus par JK Galbraith.

    Et donc mettre la barre encore plus vers le keynésianisme gauchisant, ce qui revient simplement à poursuivre le mouvement qui a engendré la crise. Ben voyons.

    A l’UMP nous nous en inspirons pour repondre aux défis de la crise.

    Ce qui va formidablement relancer la crise.

  2. Mateo says:

    C’est quand même fou qu’il y ait à notre époque autant de gens qui croient encore aux théories de Keynes! L’histoire, récente ou plus ancienne a pourtant montré la fausseté et la nocivité de ses théories.

    Mais bon, ça peut se comprendre pour les politiciens, ils ont trouvé dans ces théories une justification inespérée à leur existence et à leur dirigisme…

  3. Zapatero says:

    Keynes serait terrifie de voir ce que certains reclament comme keynesien. Que dis-je, terrifie? Il serait mort de honte!

  4. Martini says:

    Terrifié, terrifié… mouais, plutôt consterné ou amusé. Il y a des économistes, comme Henri Hazlitt, qui pensent par exemple que la Théorie générale de Keynes était en fait un canular perpétré contre le petit peuple.

  5. Bertrand Monvoisin says:

    L’interventionnisme se traduit dans tous les domaines par une prime à l’incompétence et à la médiocrité, cela se traduit par la fuite des éléments les plus dynamiques qui ne supportent pas de soutenir les parasites. Ce n’est pas un hasard si tous les pays communistes ont imposés la fermeture de leurs frontières.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :