La violence c’est mal sauf quand c’est bien

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
Les militants syndicalistes de l’UNL sont déconfits: ils voudraient bien empêcher les violences et vandalismes dans leurs manifestations, mais aussi soutenir les abrutis qui en sont responsables. Un cruel dilemme, assurément.

Advertisements

À propos Martini
I'm a stuffed penguin, and I hate you.

11 Responses to La violence c’est mal sauf quand c’est bien

  1. AlineOrionPierreRosard du 13 says:

    Bahhh,tu es un vieux câlin( vagina über-sextagénérus )

    – tu n’aimes pas le bruit des djeunz qui mettent du rap après 22H dans les jardins publics réservés aux enfants

    Ben oui, ça dérange ma digestion – et un enfant grillé c’est très lourd sur l’estomac.

    – tu portes des charentaises en hiver (met des chausettes,tu pues des pieds!)

    Ah non, quand même pas des charentaises: je ne pourrais même plus soulever les pieds, vu mon très grand âge.

    – tu n’aimes pas qu’on te passe devant aux caisses enregistreuses de Carrefour( « Laissez-moi passer, je suis pressé !  »

    Et je fais aussi chier ceux qui attendent en mettant des heures à remplir mon cabas.

    – tu as fait ton premier accès à internet en septembre 1993, sous Mosaïque

    Presque. C’était Netscape sur connexion Grolier-Matra, en 1995. Que de souvenirs ! Que de discussions polies et argumentées avec des gens d’autres pays qui savent de quoi ils causent ! Que de changements depuis !

    – question sigle, tu préfères SS que NPA

    Eh oui, les rimes sont plus faciles à faire. Et puis « NPA » ça restera toujours pour moi l’émission de ma jeunesse.

    – tu adores le copié collé

    De même que les fonctions « Edit » et « Delete ». Celles-là, je ne m’en lasse pas.

    – ça te gène de faire des fautes de français

    À tel point que j’en corrige parfois celles des visiteurs de mon blog ! Une séquelle des coups de fouet reçus à chaque coquille lors de mon éducation chez les Jésuites en 1564, sans doute.

    – tu vouvoies tes beaux-parents surtout ton beau père jean marie!

    Il s’appelle Bernard, pas Jean-Marie. Et il préfère lire Bastiat que Minute. En plus il chante mieux Brassens que lui. Vous devriez d’ailleurs parler à sa femme, qui dans les années soixante est revenue de l’URSS sans son communisme.

    – tu sais encore faire la différence entre un mange-disque et un grille-pain(heureusement, sinon j’irai jamais bouffer chez toi !!)

    Eh oui, heureusement que vous ne viendrez jamais manger chez moi. C’est assez difficile à garder propre comme ça.

    Au fait, tu aimes RENAUD et tu te nommes HEXAGONE.

    Presque. J’aime Mike Patton et Katie Melua, et je me nomme comme une marque disparue de pingouins-shakers. C’est encore plus beauf, non ?

    Si tu connais bien la chanson, tu nous donnerais pas un peu le baton pour te faire battre ?

    Sur internet : pour te faire bien voir, tu te fais passer pour un jeune. C’est vite détecté, car tu ne fais pas les mêmes fautes d’orthographe.Tu écris évènement au lieu d’événement et tutoie des gens que tu ne connais pas, auxquels tu n’as même pas été présenté. Tu te fais élire administrateur,tu travailles dans une faculté où tu pratiques le plus clair de ton temps de travail en perruque.

    Oh, ça va bien plus loin: je me fais également passer pour un jeune partout ailleurs. Par exemple je prends un malin plaisir à me faire passer pour un ado auprès des démarcheurs en porte-à-porte, pour qu’ils me demandent » est-ce que tes parents sont là ? » et que je puisse leur faire des réponses surréalistes. C’est aussi fort pratique pour payer moins cher les places de cinéma quand les ouvreuses ne font pas trop attention.

    _A la ville toi le vieux câlin tu te promènes avec ton gros Hummer, occupe deux à trois places de parking mais n’oublie pas de payer pour une… Tu vides ton cendrier sur le parking par ce que de toute façon il y a un type payé pour ramasser. tu conduis en téléphonant car contrairement aux autres tu as l’experience de la conduite.

    Le Hummer, c’est dépassé, l’avenir est aux Microcar RJ49 !

    _Je te considère comme un objet d’étude très complexe et très important en primatologie, car de tous les câlins sur cette planète, tu es le plus expérimenté de tous, ce qui fait de toi un singe vieucâlin libéral.

    C’est vraiment trop d’honneur. Gaffe à ma tension, hein.

  2. h16 says:

    C’est quoi ce machin ? Jesrad, allons, si tu veux des commentaires, tu n’as pas besoin de faire appel à un automate de la LCR, voyons …

  3. Bertrand Monvoisin says:

    La stratégie de la gauche a toujours été duale : d’un côté elle joue la respectabilité, obtient des sièges dans les assemblées, participe au pouvoir, se montre respectable ; mais dans le même temps elle entretient une frange extrêmiste et violente qui exerce une pression constante. Ainsi même si elle perd les éléctions la gauche impose sa loi d’airain par le biais des casseurs de l’ultra-gauche, c’est un Janus Bifrons sans scrupule. Les liens entre la mitterandocratie et Action Direct sont avérés (Le commissaire Pochon fut muté en Martinique à la demande expresse de Rouillan !). Plus près de nous en avril 2007 Marie-Ségolène Royal a mencacé la France d’émeutes si elle n’était pas élue.

  4. jesrad says:

    Même dans le discours de la gauche, on retrouve ces deux faces: d’un côté ils attaquent le paternalisme moralisant de la droite, à la Mai 68 (jouir sans entraves, interdit d’interdire), annoncent leur volonté de faire « table rase » et de détruire les valeurs (« bourgeoises ») de la société existante, ils avancent la nécessité de bazarder l’idée de bien et de mal pour changer les choses ; de l’autre ils martèlent un discours moralisant et maternaliste, s’offusquent de la « méchanceté » projetée sur l’adversaire idéologique (Ségolène à la télé face à Sarkozy), et se font mousser en tant que « le camp du bien ».

  5. Bertrand Monvoisin says:

    Le paternalisme a toujours été la bête noire de la gauche, qui le rejetait comme une émanation de la société traditionnelle fortement teintée de valeurs chrétiennes. Chaque fois qu’un patron faisait un geste pour ses salariés les syndicalistes hurlaient à la corruption de la classe ouvrière par le sale pognon des capitalistes. L’argent ne devenait propre que si les augmentations de salaires résultaient de la lutte. Dans l’excellent film de Jean Yanne « Moi y a vouloir des sous » le leader syndical interdit au patron d’augmenter ses salariés, sans quoi le syndicat est affaibli.

    Néanmoins depuis une dizaine d’années les syndicats pleurnichent pour que les entreprises entretiennent des rapports plus cordiaux avec leurs salariés, qu’elles leur assurent un maximum d’attention, qu’elle les cajolent et les protègent. Les syndicats demandent aux entreprises de pratiquer le paternalisme !

  6. jesrad says:

    C’est l’autre face de la Gauche: cette idée répétée dans les oeuvres tant de Marx/Engels que bien d’autres penseurs de l’égalitarisme, que, puisqu’il ne saurait y avoir de profit qui ne soit pris à l’autre, le moindre acte économique se double systématiquement d’un acte de guerre, et donc la vie toute entière est envahie par la lutte permanente et omni-présente de tous contre tous: patrons contre employés contre actionnaires contre fonctionnaires contre clients contre fournisseurs, luttant pour s’approprier les profits de tous les autres. Et après ils s’étonnent que ça dégénère en bain de sang une fois la révolution venue…

    Tandis que chez les libéraux, les échanges libres sont le corps de la coopération sociale: volontaires, pacifiques et profitant à tous. Et après ça, c’est nous qu’on accuse de promouvoir la « guerre économique » ! C’est quand même fort !

  7. aline du 13 says:

    Nous y sommes, mesdames et messieurs : quand ils sont harcelés de commentaires navrants répétant sans réflexion la propagande gauchiste, ramassis de réactions émotionnelles sans argument, sans référence, sans source, sans le moindre petit fait, les liberaux de ce blog se mettent à plusieurs pour attaquer sans contradiction possible la gauche( ils n’acceptent pas nos insultes gratuites et différences,alors ils ne publient pas nos collections de sophismes).

    et oui c’est tellement pénible et usant d’avoir à faire à des veaux ,et oui le ridicule enchaînement interminable de poncifs et d’éructations grotesques par les opposants aux libéralisme vous consterne.Allez réveillez vous!Vous les Madelin,les Bayrou et tutti quanti nous sommes au XXI Siecles! Bon j’ai peur que si je continuais sur cette voie, cela deviendrait une mauvaise habitude, néfaste pour votre blog . Par conséquent, je vous dit Adieu .

    Bon débarras. Pour croire que Bayrou est libéral, faut vraiment être atteint.

  8. aline du 13 says:

    [Insulte gratuite. Pourquoi se justifier à l’aide d’arguments raisonnés et d’exemples factuels quand on peut injurier ?]

  9. laurett says:

    C’est ça qui est marrant avec les gauchistes : tout est toujours gratuit…

  10. Gaël, du 22 ^^ says:

    Dommage, les « du 13 » mettaient une touche de bonne humeur dans mes journées, non par le contenu de leurs commentaires, mais par les réponses apportées, d’ailleurs très souvent courtoises, documentées et très bien rédigées.
    Je me demande s’il ne s’agissait pas de trolls professionnels, simplement chargés de véhiculer leur pensée nauséabonde, sans autre réflexion ni intérêt pour les auteurs du blog. Pour avoir déjà vu des tentatives similaires sur d’autres sites, j’en viens à soupçonner que leur charabia s’adresse aux foules crédules qui pourraient passer ici par hasard, et non aux gens un poil mieux informés (ou plus curieux).
    J’en profite pour vous saluer, Jesrad et les autres auteurs, pour le travail de pédagogie que vous produisez dans vos billets et vos commentaires. Bonne continuation.

  11. jesrad says:

    Toute l’équipe vous remercie ^_^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :