Banqueroute des états: coups de semonce

Vous n’en avez pas entendu parler, mais l’état fédéral allemand, le 13 novembre dernier, n’est pas parvenu à placer ses bons du trésor (Bund à 10 ans). C’est la première fois de l’histoire moderne du pays qu’une telle chose arrive. Si vous vous demandiez pourquoi Angela Merkel freinait subitement des quatre fers tout plan de « relance » de la crise à l’échelle européenne, vous avez la réponse: même l’Allemagne n’inspire plus assez confiance pour se refinancer complètement.

Alors quand on sait que les bons allemands ont pourtant bien plus la cote que les bons français, 2009 apparaît définitivement comme l’année de la grande déroute.

Les états américains, français, italiens et britanniques s’apprêtent à mettre une quantité colossale de bons du trésor sur le marché des obligations pour financer leurs mesures idiotes… alors que les acheteurs n’ont plus d’argent pour les payer.

Publicités

À propos Martini
I'm a stuffed penguin, and I hate you.

11 Responses to Banqueroute des états: coups de semonce

  1. Bertrand Monvoisin says:

    Vite une brouette pour transporter le milliard d’euro bientôt nécessaire pour acheter un baguette de pain. Souvenir de l’Allemagne de 1923.

  2. Bertrand Monvoisin says:

    Refroidissement dans un autre registre, le 25 novembre il neigeait à Antibes. C’est une preuve évidente du réchauffement climatique !

  3. h16 says:

    Concernant la brouette, cependant, je ne me lancerai pas dans un achat tout de suite : en effet, si les gouvernements ne peuvent plus émettre de bons, ils vont avoir du mal à produire de la monnaie – en effet, imprimer physiquement des euros, ça se voit d’une part, et d’autre part, je ne suis pas sûr qu’on puisse en faire dans les proportions demandées (on parle en centaine voire milliers de milliards, hein, et dans des dénominations « manipulables » par le commun des mortels : les billets de 1000, c’est encore peu pratique pour acheter sa baguette).

    Bref, l’hyperinflation, ce n’est semble-t-il pas pour tout de suite.

    (dans un ou deux ans, je ne sais pas)

  4. jesrad says:

    Plus le temps passe et moins je crois à l’hyper-inflation dans la zone euro. Par contre, côté US, l’alarme est toujours enclenchée.

  5. deniau du 13 says:

    Dans la perspective libérale, la liberté individuelle fonde l’ordre social.

    Oui. On agit parce qu’on le peut, c’est une condition nécessaire.

    La lutte pour la vie débouche sur la sélection des meilleurs, des plus inventifs, des moins chers. chacun a sa chance et porte la responsabilité de ce qu’il en fait. L’échec individuel est la sanction immanente de la loi du marché. c’est une sanction juste, car le marché a toujours raison.

    Il n’y a pas « sélection ». Simplement, les actions de chacun s’orientent en faveur de ceux qui apportent la plus grande utilité aux autres à travers le marché, à hauteur de cette utilité. Personne n’est exclu: voir l’exemple classique qui accompagne les avantages comparatifs de Pareto: le médecin embauche une secrétaire même s’il est plus productif qu’elle dans l’activité de secrétariat .

    Au fond, que veut dire « le marché a toujours raison », si ce n’est que celui qui parle s’interdit tout jugement politique ou moral sur les faits: la raison du plus fort est toujours la meilleure!

    Le marché ne fonctionne pas sur la force, mais sur le consentement libre. Quelle est la dernière fois où vous avez eu à taper sur quelqu’un pour pouvoir faire un achat ou une vente ? Bref, vous partez d’hypothèses fausses, donc tout votre discours tombe à plat et vos conclusions n’ont aucun sens.

  6. deniau du 13 says:

    Puisque vous ne répondez plus à mes affirmations péremptoires dénuées du moindre argument, que j’ai déjà martelé précédemment et auxquelles vous avez déjà répondu plus tôt, cela veut dire que j’ai gagné, par lassitude !
    Je n’arrive pas à comprendre comment vous faites pour être libéral en même temps qu’animé de bonnes intentions, cela ne rentre pas dans ma grille de lecture, d’où ma grande confusion.

  7. rosard du 13 says:

    Qui a fait avancer le monde ? Les savants, les marchands,les batisseurs. Que retenez-vous le plus dans l’Histoire ? Les théoriciens et les politiques.
    Ne nous faut-il pas nous sentir acteur de l’Histoire (y compris en tant que libéraux, comme membre d’une élite éclairée et avant-gardiste), n’avons-nous pas besoin de participer à quelque chose qui nous dépasse et que le libéralisme ne réclame pas ? Cultive ton jardin : voilà ce qui me semble l’adage d’un libéral.

  8. Mateo says:

    Renseignez-vous un minimum sur ce qu’est le libéralisme avant de débiter ânerie sur ânerie… Vous ne faites que ça depuis que vous postez sur ce blog.

    « Je n’arrive pas à comprendre comment vous faites pour être libéral en même temps qu’animé de bonnes intentions, cela ne rentre pas dans ma grille de lecture »

    À partir de là, comment voulez-vous discuter? « On ne peut pas être libéral et avoir de bonnes intentions ». J’en ai lu des énormités, mais comme celle-là, je crois bien que c’est la première fois!

    Allez, ouvrez-vous l’esprit un de ces jours, et peut-être qu’il sera possible de discuter.

  9. jesrad says:

    C’est Martini qui a, disons, « résumé » le commentaire, donc c’est normal que la bêtise apparaisse au grand jour. Je pense qu’on finira par adopter un signe distinctif pour signaler les commentaires qu’il réécrit. Pour ma part, je ne me permets jamais plus que des corrections d’orthographe, de grammaire et du ponctuation.

  10. Martini says:

    « Qui a fait avancer le monde ? Les savants, les marchands,les batisseurs. Que retenez-vous le plus dans l’Histoire ? Les théoriciens et les politiques. »

    Vous vous trompez de blog, ici ce n’est pas « Flagornerie & Co », c’est « Ne Cede Malis », où l’on dénonce le Mal. D’où une certaine propension à mentionner les gens qui causent ce mal, plutôt que les autres (oh, il passe bien de temps en temps un article sur tel ou tel miracle de la technique ou de la science).

    « n’avons-nous pas besoin de participer à quelque chose qui nous dépasse et que le libéralisme ne réclame pas ? »

    Donc, vous vous réclamez ouvertement de la Romance du Peuple ? Intéressant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :