Taxes: l’état soigne son propre pouvoir d’achat

C’est bientôt Noël, alors le gouvernement français se fait plein de cadeaux à vos frais: taxe sur les abonnements internet, taxe sur les ordinateurs et autres appareils informatiques, taxe sur la tonne de déchets incinérés ou enfouis, taxe sur les alcools forts, taxe sur les logements vacants, taxe sur les revenus de sites Web, taxe sur les abonnements de téléphonie mobile, taxe sur la copie privée, taxe sur les plaques d’immatriculation, taxes sur l’intéressement et les participations aux résultats, taxes sur les plus-values boursières, taxe sur les revenus des de la compagnies pétrolières, taxes sur les poissons de supermarchés, taxe sur les huiles à moteur, taxe sur les feuillets publicitaires, taxe sur les caravanes et mobil-homes, taxe sur les cigarettes, taxe sur l’expédition de carte grise, etc.

Pendant ce temps-là, outre-Manche, c’est le contraire.

Advertisements

À propos Martini
I'm a stuffed penguin, and I hate you.

One Response to Taxes: l’état soigne son propre pouvoir d’achat

  1. BastOoN says:

    Non, non, rien n’a changééééééééééééé

    ———
    Conclusion de ton lien >  » Une T.V.A de 15% est le plus faible taux de la autorisés par l’Union européenne.  »

    … la marge de manœuvre reste faible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :