Pourquoi je ne donne pas mon sperme:

Alors que la presse et la télé d’état s’apprêtent à véhiculer un large appel au don de sperme en fRance, je tiens à expliquer les raisons qui me poussent à refuser cet acte et entretenir la pénurie.

0) Impossible d’être rémunéré pour ce service pourtant crucial dans l’assistance à la conception, alors que TOUS LES AUTRES fournisseurs et prestataires, depuis les médecins jusqu’aux obscurs fonctionnaires appliquant les divers tampons administratifs sont, eux, payés pour ce travail.

1) Impossible de savoir quel usage sera fait de mon patrimoine biologique, alors qu’il ne viendrait jamais à l’esprit d’un parent de faire adopter son enfant par de parfaits inconnus à travers une bureaucratie totalement opaque.

2) Impossible de faire ce don si on n’est pas ou n’a pas été marié et qu’on n’a pas déjà des enfants, ce qui est absurde en plus d’être une mesure servant manifestement à favoriser un peu plus le mariage et la natalité au détriment de toute alternative.

3) Dans la lignée du 2) cet acte est interdit sans consentement de l’éventuelle conjointe, comme si celle-ci avait d’office droit de propriété sur mes burnes – une réglementation à la limite du servage.

4) Dans la lignée de 1), les services médicaux étant condamnés à garder secrète l’utilisation du matériel biologique, mais étant confronté à la dure pénurie qui résulte de 0) 1) 2) et 3), ceux-ci sont obligés de suivre un compromis dangereux et qui serait totalement inutile si 1) était enfin abrogé, comme il le fut dans d’autres pays européens avec succès: il y a une limite complètement arbitraire au nombre d’enfants conçus à partir du sperme d’un donneur particulier, et en même temps le risque que ces enfants puissent se croiser et concevoir ensemble n’est pas nul.

5) Toujours dans la lignée de 1), je ne peux en aucune manière décider d’aider un couple spécifique, et donc la motivation principale qui justifierait un don autrement désintéressé est escamotée: impossible de s’engager personnellement dans la procédure, impossible de se sentir véritablement utile ni même d’en avoir la moindre confirmation d’une façon ou d’une autre, impossible de jamais savoir dans quelle situation humaine cette action s’inscrirait.

Bref, s’ils veulent du jus, il va falloir changer tout ça.

Advertisements

À propos Martini
I'm a stuffed penguin, and I hate you.

8 Responses to Pourquoi je ne donne pas mon sperme:

  1. BastOoN says:

    Moi, j’ai une solution pour les gens retors comme toi. Avec Nathalie Cosinus-Moribond, nous avons créé une commission en charge d’en référer sur une proposition de constitution d’une loi-cadre redéfinissant en profondeur le don du sperme, sans esquiver les vrais problèmes de fond, qui concernent tous les français, collectivement et individuellement. Tous ensemble, nous allons réduire la fracture spermale.

    Ah ! … une première proposition vient d’être éjaculée par notre commission : rendre obligatoire le don pour tous les hommes mariés, pères, et ayant lu l’intégrale de l’oeuvre de Charles Maurras.
    Nathalie viendra en personne vous défalzariser et « recueillir » la sainte substance. Cela devrait nécessairement achever de vous convaincre.

  2. Bertrand Monvoisin says:

    Voilà qui démontre que l’étatisme (qu’il soit de droite ou de gauche) est une atteinte à la liberté et un cassage de burnes permanent. La question est de savoir à qui appartient mon sperme ? Risqué-je un jour de me faire embarquer dans un fourgon cellulaire et mis en examen pour éjaculation prohibée ?

    Même George Orwell qui avait pourtant un imagination débordante n’aurait jamais imaginé un délire aussi kafkaïen. Mais le pire est peut-être à venir, si la gauche revient aux affaires les brigades du chibre viendront me prélever une roupette au nom de la solidarité et du partage des richesses.

  3. Zapatero says:

    Je vous l’avez pourtant bien dit …..

    Gardez vos tresors pour vous, et cultivez votre jardin.

  4. jesrad says:

    Moui, en fait c’est une traduction maladroite, une version plus juste donnerait « Agissez bien et plantez vos graines ». Dans le contexte actuel, la réglementation des graines met des barrières en travers de notre chemin…

    « Mais le pire est peut-être à venir, si la gauche revient aux affaires les brigades du chibre viendront me prélever une roupette au nom de la solidarité et du partage des richesses. »

    Qu’est-ce que vous croyez ? La vie reproduction n’est pas une marchandise, toussa…

  5. sam_00 says:

    Ah la la la la … mais vous n’y êtes pas!

    Les véritables raisons de la crise sont ici : http://fr.youtube.com/watch?v=-r6GHgU7HiY

    :p

    Sinon, plus sérieusement, je ne savais même pas qu’il fallait être marié et avoir déjà eu des enfants … ce qui ne risque pas d’être demain la veille dans mon cas.

    c’en serait comique si pendant ce temps là il n’y avait pas des couples désirant un enfant qui ne peuvent pas en avoir.
    Un grand merci au Léviathan de prendre soin de nous … avec le succès que l’on sait!

  6. Martini says:

    Je crois que le critère « avoir été ou être marié » est implicite, et non pas inscrit dans la loi. On ne voudrait surtout pas donner l’impression d’interdire de donner leur sperme aux gens à qui on interdit aussi de se marier par ailleurs (les homosexuels), hein.

  7. sam_00 says:

    Question idiote:

    un couple hétéro pacsé ou vivant en union libre, et ayant des enfants … le père peut-il faire un don?

  8. Martini says:

    Il me semble que dans ce cas, oui, s’il a moins de 45 ans et l’aval de sa compagne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :