Les banquiers jetés aux tribunaux populaires

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
Dans son discours de jeudi dernier, le président de la république française Nicolas Sarkozy a proposé de faire surveiller les banques par un « médiateur du crédit » national et de jeter en pâture à des tribunaux populaires ceux d’entre eux qui ne prêteraient pas assez d’argent à son goût.

Advertisements

À propos Martini
I'm a stuffed penguin, and I hate you.

One Response to Les banquiers jetés aux tribunaux populaires

  1. Martini says:

    La pratique va devoir être rapidement étendue aux assureurs, vus qu’ils ne sont plus très chauds pour couvrir les prêts, eux non plus.

    Et s’il y a des réticences, on ressortira la guillotine pour ceux qui n’ont pas la faveur des maîtres du pays, en plus de distribuer des médailles ou autres décorations aux futurs Fouquet-Tinville.

    Après tout, les dernières étapes dans la gestion de projet sont bien « recherche des coupables, punition des innocents et promotion des non-impliqués ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :