Aznar dénonce « le socialisme niais » de Zapatero

A l’occasion de la publication de la traduction espagnole de « Free to Choose » de Milton Friedman (Libertad de Elegir), le livre qui a permis les miracles estonien et néo-zélandais, l’ancien premier ministre espagnol José Maria Aznar a attaqué la politique de son successeur Zapatero, blâmant les politiques monétaires américaines et européennes ainsi que l’échec des états dans leur rôle de régulateurs et de contrôleurs pour la crise financière et son aggravation actuelle. Il a dénoncé l’attitude de « déni de la crise » puis de « donneur de leçons » de l’actuel premier ministre espagnol, qualifiant ses mesures de « socialisme niais » et de « recettes infantiles » incapables de faire sortir l’Espagne de la crise.

Publicités

À propos Martini
I'm a stuffed penguin, and I hate you.

4 Responses to Aznar dénonce « le socialisme niais » de Zapatero

  1. jesrad says:

    Tiens, un homme politique qui ne dit pas que la crise « célafotolibéralisme ». Ca change.

    Pendant ce temps, l’état espagnol prépare sa banqueroute.

  2. capol says:

    Aurait-il dit la même chose si lui ou le PP étaient restés au pouvoir ?

  3. jesrad says:

    Bonne question ! Vous gagnez un point « cynisme » !

  4. Bertrand Monvoisin says:

    Socialisme niais, c’est un pléonasme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :