L’assistance aux assassins, nouvelle valeur française

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
Cocorico ! Hier, le gouvernement français a annoncé que l’assistance « humanitaire » à tout meurtrier, terroriste ou tortionnaire réfugié dans le pays, a été ajoutée à la Constitution de la Cinquième République. « Cette nouvelle valeur nationale fera certainement la renommée de la France dans le monde entier » assurait pour l’occasion avec gouaille le président Sarkozy.

Advertisements

À propos Martini
I'm a stuffed penguin, and I hate you.

4 Responses to L’assistance aux assassins, nouvelle valeur française

  1. Le Nain says:

    Sauf si cet assassin ou ce tortionnaire est de droite, bien entendu.

    De toutes façons, il est universellement admis qu’à gauche, ce genre d’individu n’existe pas. Il n’y a que des redresseurs de torts, de vaillants militants luttant pour une juste cause et de fiers combattants qui mènent une guerre sans merci contre d’ignobles profiteurs du sang des travailleurs.

  2. jesrad says:

    Bien sûr. Il ne faut pas laisser le souvenir s’effacer. Devoir de mémoire, toussa. Et mieux on se souvient de ce qu’a fait la droite, moins on a besoin de se souvenir de ce qu’a fait la gauche. C’est doublement pratique.

  3. Bertrand Monvoisin says:

    Si tu veux buter ta belle-mère prend ta carte de la LCR. Téléphone aux soeurs Bruni qui te tireront des ennuis. Une question : à quand des T-Shirt à l’effigie de Petrella et Battisti ?

  4. Bertrand Monvoisin says:

    UMP = Union pour Maria Petrella.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :