« Ce n’est pas une récession, mais de la ‘croissance contrariée' »

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
Les Journées Parlementaires de l’UMP organisées à Antibes ont été consacrées à la sémantique, tandis qu’élus et membres du parti majoritaire rivalisaient d’ingéniosité pour trouver un nouveau terme de marketing pour mieux « vendre » aux Français l’effondrement de leur immobilier, la perte continue de leur pouvoir d’achat, l’asphyxie de leurs emplois et l’étranglement des finances de leur état. Après « période à croissance réduite », « de non-croissance », « de mal-croissance », ils se sont finalement presque tous mis d’accord sur « période à croissance contrariée ».

Advertisements

À propos Martini
I'm a stuffed penguin, and I hate you.

2 Responses to « Ce n’est pas une récession, mais de la ‘croissance contrariée' »

  1. Bertrand Monvoisin says:

    Dans le même ordre d’idée Jules César n’est pas mort il est seulement en état de non-vie permanente depuis 2052 ans.

  2. Bertrand Monvoisin says:

    Conseil pour s’enrichir rapidement, achetez en gros de la vaseline et revendez-la au détail.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :