La justice italienne déclare le Web illégal

La décision de la cour de Modica en Sicile est formelle: le blog de l’historien Carlo Ruta, et par extension tout blog quel qu’il soit, constitue un crime de publication illicite (« stampa clandestina »), punissable d’une amende de 250 euros et d’un à deux ans de prison. Le député Giuseppe Giuletti du Groupe Parlementaire Valori a confirmé le mois dernier que la définition légale des publications clandestines donnée par la loi sur la presse de 1948 appliquée par le juge couvrait très probablement « pratiquement tout l’internet italien », mettant de fait tout le Web dans l’illégalité.

Publicités

À propos Martini
I'm a stuffed penguin, and I hate you.

2 Responses to La justice italienne déclare le Web illégal

  1. jesrad says:

    Et voilà comment une loi anti-fasciste est utilisée, tout juste quelques décennies plus tard, comme instrument de fascisme. Inévitable.

  2. Bertrand Monvoisin says:

    Allez-y essayer d’arrêter la liberté d’expression, juste pour voir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :