Les chefs d’état scandalisés par la « triche » de Poutine

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
De la Chine jusqu’en Amérique du Nord, les représentants des états-nations ne décolèrent pas: aucun d’entre eux ne pardonne à Vladmimir Poutine et Dmitri Medvedev d’avoir « triché » en violant le droit international: « Passe encore qu’il fasse torturer des Géorgiens par ses troupes, passe encore qu’il fasse bombarder les villages et brûler les maisons, ou même qu’il envahisse la région de Gori et en expulse toute la population par la terreur. Mais fouler aux pieds le principe de la souveraineté nationale et se moquer des règles du jeu de la conquête et de l’asservissement de masse, ça, nous disons fermement non ! » ont déclaré les ministres des affaires étrangères de l’Union européenne, réunis en urgence hier soir.

Poutine sur la voie d’un nouveau Pacte de Varsovie

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
Vladimir Poutine a fait part cette nuit de son intention de reformer l’Union des Républiques anciennement soviétiques, sous tutelle de Moscou. « Après l’éclatant succès du bazar que j’ai déclenché le 6 août en Géorgie en appliquant les mêmes bonnes vieilles techniques qu’on utilisait dans le temps au KGB, vous savez, jouer sur les tensions ethniques, fournir des armes et appuyer un coup pour ensuite rafler la mise en leur en mettant plein la gueule – ça devrait être très facile de reprendre la main sur tout le reste. Après tout ça a marché avec ces raclures de Tchétchènes, avec ces singes de l’Azerbaïdjan et aussi avec ces crétins de Moldaves. Quand il restera plus que des morceaux partout, j’aurais juste à tendre la main, hop, comme à Gori ! Et puis les troupes de réserve commencent à prendre goût au pillage, aux viols et aux tortures, il faudrait leur trouver rapidement un nouvel exutoire. » déclarait-il, quelque peu imbibé, alors qu’il fêtait la paralysie chronique de l’OTAN.