Pub !

(Trouvé par Mâh)

Publicités

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

7 Responses to Pub !

  1. Faré says:

    Donc, tu nous encourages à donner de l’argent à une fille mineure qu’on ne connaît ni d’Ève ni d’Adam?

    Ou s’agit-il de faire (bibliquement?) la connaissance de la fille d’abord?

  2. jesrad says:

    Coquin ! Il s’agit bien d’une incitation à la projection d’argent en direction de jeunes filles anonymes et lointaines. Ou plus exactement, en direction de gens qui sont en contact avec icelles et plutôt bien organisés.

  3. Meuh² says:

    Le site propose un document précisant pourquoi financer les filles (en dehors du sens commun et logique de notre point de vue occidental qui veut que tous les mamadous, bougnoules et niakoués masculins soient des voleurs et des violeurs), puis propose divers financements pour divers organismes ou organisations.
    L’idée n’est pas mal: sous « prétexte » d’améliorer l’éducation ou de proposer un financement pour lancer professionnellement quelqu’un, c’est la condition de la femme qui est cherchée à être améliorée (le petit film est d’ailleurs très bien fait à ce sujet).

  4. Bertrand Monvoisin says:

    Du pognon, du pognon, encore du pognon. C’est grotesque, l’argent en tant que tel est stérile ; Adolphe Thiers avait justement remarquer que si on deversait sur une île déserte tout l’or du monde on y ferait croître ni agriculture, ni industrie, ni commerce. Ce qui permet le développement économique et social ce n’est pas l’accumulation de richesses mais bien le travail entendu dans son sens le plus large.

    Imaginons deux nauvragés sur une île déserte (non il ne s’agit pas de 298 ième saison de « lost »), le premier se contente d’attendre l’arrivée d’éventuels sercours, le seconds organise sa vie : nourriture, logement, un minimum de confort. Le quel des deux selon vous à le plus de chance de survivre ?

    Le travail crée une dynamique vertueuse : dans l’Allemagne en ruine de 1945 toute la population était occupée à déblayer les ruines et à reconstruire tout ce qu’elle pouvait, cette attitude c’est révélée bénéfique.

    A l’inverse l’Espagne du XVI° siècle avait accumuler les richesses du nouveau monde, et connue une explosion du nombre « d’assistés sociaux » qui voulait profiter de la manne, non seulement l’Espagne s’est retrouvée en état de banqueroute mais pire encore tout esprit novateur avait disparu de la péninsule ibérique. Il a fallu plus de 250 ans à l’Espagne pour rattraper les pays Européens.

    Les pays d’Asie de l’Est qui sont devenus des puissances économiques ne le doivent qu’à leur propres ressources, jamais ils n’ont réclamés des transferts financiers en jouant sur la victimisation.

    Envoyer de l’argent en espérant qu’il soit bien utilisé, qu’un dictateur de rencontre ou qu’un fonctionnaire local ne le détourne pas à son usage personnel, c’est stupide. Il est préférable d’invertir dans des projets à taille humaine, avec un objectif bien définit, et de veiller à l’effective réalisation de cet objectif. Plus que d’argent les femmes des pays sous-développés (je tiens à ce terme), ont besoin de transfert de technologies simples, de transfert de savoir-faire, plutôt que de projets pharaoniques et budgétivores.

    Mais avant toute chose les femmes ont besoin d’atteindre un statut juridique et social égal à celui de l’homme. Lorsque dans certaines cultures les femmes sont considérées comme des êtres inférieurs ne jouissant que de peut de droits et en but à la violence légale masculine, lorsque ces femme pour des raisons dogmatiques et traditionnelles acceptent cette infériorité elles ne peuvent pas se considérées elles-même comme des êtres humains.

  5. jesrad says:

    En l’occurence il ne s’agit pas du tout de « deux naufragés sur une île déserte » mais d’une catégorie de gens que leur entourage refuse de considérer comme valide alors qu’ils le sont tout à fait. Il n’est pas question ici de créer des assistés, mais bien de l’exact contraire: défaire une mentalité d’auto-défaitisme trop répandue.

    Il n’y a pas non plus ici de « dictateur de rencontre ou fonctionaire local détournant l’argent », j’ai bien vérifié: cette initiative est soutenue par la Fondation Nike et des membres de la famille Buffett, entre autres ; c’est un projet entièrement privé, bien défini et « à taille humaine » qui s’inscrit dans le cadre du Global Giving, destiné à coordonner les efforts caritatifs privés à l’échelle mondiale pour les rendre plus efficaces.

  6. Llana says:

    Oui, il paraît qu’au PS, ils vont investir sur Ségolène !

  7. jesrad says:

    Tiens, j’aurais cru qu’ils investiraient plutôt sur Aubry, ou encore sur Delanouille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :