Jésus V.S. Satan, le deal

Jésus dit à ses disciples: « Comparez-moi à quelque chose, et dites-moi à quoi je ressemble. » Alors ils lui répondirent: « Tu es la manifestation eschatologique du fondement de l’être, le principe ontologique du contexte de notre soi révélé. » Et Jésus dit: « Hein ? »


Un jour, Jésus et Satan étaient en grande discussion. Satan revenait tout juste du Jardin d’Eden, et rigolait, tout fier. « Ouais, j’ai chopé tout le monde là-bas, posé un piège avec un appât auquel ils pouvaient pas résister, et y sont tous tombés dedans. »

« Qu’est-ce que tu vas en faire ? » demanda Jésus.

« Et pourquoi voudrais-tu d’une telle bande de losers, au fait ? » rajouta Eris, qui traînait toujours dans le coin. « Ils ne font que prier et geindre constamment pour que leur Dieu du moment résolve tous leurs problèmes, ils sont pathétiques. »

Satan répliqua: « Oh, je vais leur apprendre à se marier puis à divorcer, à se détester et se faire du mal, à boire, à maudire, à inventer des bombes, des armes, et toutes les fausses excuses pour s’en servir sur d’autres. Ca va être marrant ! »

« Je pourrais regarder ? » demanda Eris.

« Et quand tu en auras fini avec eux ? » continua Jésus.

« Ben, je les tuerai tous. » dit Satan.

« Attends, c’est pas drôle de les tuer: il ne seraient plus amusants du tout ! » réagit Eris. « J’ai une bien meilleure idée. »

Satan eut l’air intéressé, mais c’était surtout parce qu’il aimait Eris en secret.

« Combien tu veux en échange de l’humanité ? » fit Jésus.

« Qu’est-ce qui te prend ? Tu veux pas arrêter ton cirque de Sauveur une minute ? » fit Eris.

« Mais, je suis quand même supposé faire quelque chose pour les sauver ! »

« Les sauver de quoi ? D’eux-même ? De leur tendance naturelle vers le chaos ? De leur incapacité à se maîtriser ? J’veux dire, qu’est-ce que tu voudrais sauver ? » répondit Eris en pointant du doigt vers Jésus.

« C’est ce que Père veut, que je sacrifie jusqu’à ma vie pour les sauver, pourtant, pas vrai ? » dit Jésus, un peu déboussolé.

« Jésus Christ ! Qu’est-ce que tu vas t’imaginer ? Si ton Père voulais vraiment les sauver, tu ne crois pas qu’il lui suffirait d’atomiser Satan ? » Eris se tourna brièvement vers Satan, qui tout à coup se semblait très anxieux: « Le prend pas mal, hein ? »

« Ben, il y a ces trucs à propos de la foi qui sauve, qu’il faut choisir d’y croire et tout. En tout cas, c’est clairement ce qu’Il veut. » répondit Jésus.

« J’ai une meilleure idée » dit Eris en souriant. « On va faire croire aux humains que vous deux, vous avez fait tout ce que vous êtes supposés faire, que toi, Satan, tu leur as appris le mal et que toi, Jésus, tu es descendu sur Terre pour les sauver. Ca va être énorme, ils vont tous y croire à fond, essayer de te suivre chacun à sa façon, et les plus forts obligeront les autres à te suivre de la façon qu’ils veulent. On va vraiment se marrer ! »

« Mais, est-ce que ça ne va pas causer des souffrances ? » répliqua Jésus, qui blêmissait.

« Bien sûr. » répondit Eris: « Mais comme ce sont des humains il y aura de toute façon des souffrances. Même si tu y vas toi-même pour leur dire de s’aimer tous, ils iront simplement offrir aux autres de choisir entre s’aimer tous à ta façon ou être tués. Peu importe comment tu t’y prends. »

« Bon sang ! » s’écria Satan. « J’ai fait tous ces efforts pour piéger des gens qui sont damnés de toute façon ? C’est pas juste ! »

« Bah, tant pis, écoutez: vous n’avez qu’à venir chez moi tous les deux, j’ai de la Kine Bud toute fraîche, et puis on va bien trouver quelque chose à faire qui vous fera oublier toute cette histoire. » répondit Eris, enthousiaste (très enthousiaste car elle fit quelque peu glisser sa robe à ce moment-là).

Et effectivement, Jésus et Satan finirent tellement stone l’un comme l’autre qu’ils oublièrent les humains et leur pathétique attitude de moutons s’entre-dévorant. Eris en profita pour mettre son plan à exécution, et ce que nous vivons aujourd’hui est le résultat de ses méfaits.

par Ratatosk

Publicités

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :