J.O.: les athlètes chinois aussi étaient des trucages

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
Après avoir admis que les feux d’artifice de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques étaient des effets spéciaux réalisés sur ordinateur, et que la jeune chanteuse chantait en fait en play-back sur la voix d’une autre, les autorités chinoises ont finalement admis que les milliers d’athlètes chinois participant aux Jeux étaient en fait des simulations générées par ordinateur, insérées dans les vidéos retransmises dans le monde entier, et que les prises de vue de podium pour la remise des médailles étaient tournées en studio.

De la vacuité moderne

Ne faites pas qu’affirmer votre droit à l’erreur – exercez-le !
 
Pendant que vous jouiez les poseurs, de vrais discordiens se sont engagés dans la Police pour pouvoir rouler à 160 partout où ils vont, pour mener eux-même l’enquête sur leurs propres graffitis subversifs et pour causer toutes sortes de confusion.
 
Et pourtant tout le monde veut respirer, et personne ne le peut. Alors beaucoup disent « Nous respirerons plus tard ». Et la plupart d’entre eux ne meurent pas, parce qu’ils étaient déjà morts.

Lire la suite