Guerre civile à Montréal

Ca n’arrive pas qu’en France: dans la nuit du 10 au 11 août un quartier du Nord de Montréal a été saccagé et incendié par une troupe de vandales. La tribu de barbares a défoncé plusieurs vitrines pour se procurer des combustibles servant ensuite à allumer et entretenir une quinzaine de foyers d’incendies et plusieurs dizaines de feux de moindre importance. Tous les abribus du coin ont été fracassés ; une caserne de pompiers et plusieurs commerces ont été détruits ; voitures, poubelles, et toutes sortes d’autres équipements ont brûlé. Un agent de police a été touché lors d’échanges de tirs au niveau du boulevard Maurice-Duplessis, un autre policier et un ambulancier ont été atteints par d’autres projectiles, deux journalistes ont été molestés et dépouillés. Les forces du désordre n’étaient pas en reste, puisqu’à l’origine de ce conflit il y avait l’exécution en pleine rue de Fred Villanueva, un jeune homme de 18 ans qui s’était interposé lors de l’interpellation (pas de motifs connus – ils étaient probablement absents) de son grand frère Dany, et que les policiers ont aussi matraqués au moins une résidente parmi les personnes qui protestaient contre les violences policières.

Advertisements

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :