Les Mauritaniens déçus par le putsch

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
Au lendemain du coup d’état par plusieurs dirigeants de l’armée nationale, les Mauritaniens se disent « déçus » par le putsch: « Il n’y a pas eu de fusillades, pas de purge, pas de barricades dans les rues, pas d’exécutions sommaires, pas d’application de la loi martiale… » égrène pour nous Mahmoud Ould Cheikh Aziz, résident de Nouakchott: « Une poignée de rebelles loyalistes ont bien pris d’assaut le centre-ville, mais ils ont été simplement repoussés avec des grenades lacrimogènes comme de vulgaires grèvistes français. Même pas un blessé, rien ! »