Le Secret de la Vie

LA SALVATION PAR L’ABSURDE.

Mieux vaut convaincre que vaincre un con. Ou l’inverse.

L’Homme est un étrange animal en quête d’absolu. Malheureusement il s’intéresse trop à ce qu’il y a, et pas assez à ce qu’il n’y a pas, ce qui lui donne une compréhension limitée de l’existence qui le frustre dans sa quête. Aussi vrai qu’on ne peut pas applaudir un lever de Soleil avec une seule main, on ne peut pas embrasser l’Existence avec un seul hémisphère cérébral. C’est d’ailleurs pour ça qu’Eris nous a donné une glande pinéale, juste entre les deux ; mais trop d’hommes, aujourd’hui, refusent son appel: leur esprit s’étiole, ils se dessèchent spirituellement et finissent fânés ou fauchés comme des fleurs négligées. Ils auraient bien besoin d’un peu d’engrais.

Bullshit makes the flowers grow, and that’s beautiful.

Des générations de ces gens gris et secs inculquent aux générations qui les suivent que l’existence est très exactement aussi aride, sérieuse, importante et terne qu’eux-même – en leur criant dans l’oreille ce message encore et encore, jusqu’à ce qu’il leur sorte par la bouche une fois que le cerveau cède et ne fait plus barrage. Il est grand temps de pelleter du bullshit dans la tête de tout ces gens, le moment de faire un grand ménage printanier.

Question Première: Qui sont-ils, qui suis-je, et s’il y a une différence quelle est-elle ?

La crainte du désordre, c’est cette peur qu’ils ont d’eux-même, de l’étincelle qui est en eux, étouffée et cachée. La peur que tout ça ne soit pas que le jeu qu’ils ont accepté de jouer. C’est la peur de ce qu’il n’y a pas, la peur de découvrir qu’il y a plus dans l’Existence que ce que l’on y trouve, ou que ce qu’on leur a dit et répété qu’il y avait. Cela fait trop longtemps que la peur dirige l’humanité.

Question Seconde: Suis-je juste la somme de mes routines, ou plus que ça ?

Il y a si peu qui ait la moindre importance pourtant ! Si peu de choses qui nous soient vraiment nécessaires: respirer, boire, manger, faire sa crotte de tempe en temps, dormir. Au delà ? Aucune importance tout compte fait, l’Au Delà nous est inaccessible avant la mort, ce décollage final pour la non-existence. Rien de ce que nous faisons ici bas ne compte vraiment, et donc ce que fait l’autre encore moins: s’offusquer des vices de l’autre, s’échigner à conduire sa vie en plus de la nôtre, c’est doublement futile en comparaison !

Alors la prochaine fois qu’autour de vous on se consterne de ce que la vie n’a pas de sens, riez un bon coup: elle n’a pas de sens, la belle affaire, c’est justement ça le truc ! C’est ça qui rend chaque réveil si foutrement incroyable !

Publicités

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :