Volcans arctiques

Les scientifiques du Woods Hole Oceanographic Institution ont découvert ce qui pourrait bien être la cause de la fonte exceptionnelle des glaces du pôle Nord l’été dernier (et qui pourrait se reproduire cette année): une série de volcans sous-marins en pleine activité. Les éruptions pyroclastiques, jamais vues à ces profondeurs, ont entraîné des centaines de séismes entre 4 et 6 sur l’échelle de Richter, et surtout ont libéré de grands quantités de lave en fusion dans l’Océan Arctique, au point de créer de vastes colonnes d’eau chaude dispersant des débris de roc sur des zones très vastes.