Guerre civile: des habitants poussés à l’exil

On dirait bien que ce genre de choses n’arrive pas qu’en Afrique.

Publicités

À propos Martini
I'm a stuffed penguin, and I hate you.

3 Responses to Guerre civile: des habitants poussés à l’exil

  1. jesrad says:

    Si je me souviens bien, ça arrive aussi dans certaines régions d’Amérique du Sud, aussi. Et dans quelques dictatures du Sud-Est asiatique, mais la comparaison devient moins flatteuse.

    Sinon, je me permets de rappeler les statistiques du Ministère de la Justice du gouvernement fédéral américain: la passivité, la résistance sans armes et la résistance avec toute autre équipement qu’une arme à feu, lors d’une agression, comportent un risque d’être blessé ou tué plus de deux fois supérieur à celui que l’on court en résistant avec une arme à feu.

  2. Morpheus says:

    Je ne suis pas sûr qu’armer les français soit une solution…

  3. jesrad says:

    Et moi je ne suis pas sûr qu’il y ait une autre solution…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :