Beaucoup ed’bruit pour rin

Je suis finalement allé voir « Bienvenue chez les Ch’tis ». C’était inévitable vu qu’il y a des Ch’tis dans ma famille et dans ma belle-famille.

Pour faire court: ça ne vaut pas la peine de payer 9 euros, être compressé dans une foule excessive, et passer une heure et demie dans une salle bruyante, sale et puante au milieu d’abrutis qui poussent sur votre dossier de chaise avec leurs pieds et font des réflexions stupides.

Comme j’avais déjà vu le spectacle « Danny Boon à s’baraque » le film m’a fait l’effet d’une reprise de ses sketches, entortillés au hasard autour d’une comédie romantique. En gros, il y a trois catégories de gags dans ce film:

  • Ceux qui sont inattendus et spontanés (j’ai ri de bon cœur – exemple: la chute de l’entretien avec l’inspecteur administratif, au début)
  • Ceux qui sont drôles mais qu’on voit venir à trois bornes (j’ai souri – exemple: la tournée de courrier à bicyclette)
  • Ceux qui ne font pas rire (j’ai regardé ma montre – exemple: j’vous appelle et j’vous dis quoi)
  • Les proportions étant équilibrées entre ces trois catégories, le film m’a paru plutôt intéressant et moyennement drôle (tandis que d’autres films parviennent à être exceptionnellement drôles), mais je n’y vois rien qui justifie l’engouement à la limite de l’hystérie qui semble s’être emparée des Français. Je prédis que ça durera jusqu’au prochain film français à peu près potable.

    Note: « Bienvenue chez les Ch’tis » est cependant remarquable pour une chose: c’est la seule production nationale du moment qui n’est pas touchée par le fâchisme ambiant. C’est très reposant.

    À propos jesrad
    Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

    One Response to Beaucoup ed’bruit pour rin

    1. Polydamas says:

      Finalement vous donnez vous-mêmes la raison de cet engouement dans votre dernière ligne. C’est justement parce que c’est un film sur les racines et qui ne cogne sur personne, ne réclame rien ou presque, en un mot, parce qu’il est positif qu’il est reposant et qu’il a ce succès. Sinon d’accord avec vous sur les catégories des gags, je m’étais fait la même réflexion.

      Enfin, je vous rassure, on n’avait pas tous vu les sketchs de Boon, donc pour ceux-là, le plaisir était neuf.

    Votre commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :