L’illusion démocratique

Que ce soit au Kenya, en Georgie, en Russie, à Haïti, au Pakistan, et même en France, les élections entraînent partout des contestations, souvent violentes. Il semblerait bien que le « modèle démocratique », ainsi qu’on appelle (abusivement, d’après moi) la république ou monarchie parlementaire avec suffrage, n’apporte pas aux autres pays du monde la paix, la justice et la prospérité que trop de nos citoyens de pays civilisés tiennent pour acquis.

À l’origine de ces révoltes, on trouve le problème fondamental du Pouvoir: les gens ne veulent pas se soumettre à l’autorité qu’ils n’ont pas choisie, même si cela les arrange de soumettre les autres à l’autorité de leur choix. Leur réaction est d’autant plus intense et violente que cette autorité contrôle plus totalement chaque aspect de leur vie. Peut-être même l’instauration de ce modèle dans nos pays d’Europe et d’Amérique du Nord n’a-t-elle été possible qu’à partir du moment où le Pouvoir a été repoussé, retranché, enfermé dans des constitutions ou chartes des droits, qui limitaient son étendue.

Il semblerait donc, à la vue de l’histoire contemporaine, que le « modèle démocratique » ne tient qu’en tant qu’étape sur la voie menant vers la disparition du Pouvoir: instaurer des élections et des régimes représentatifs dans des pays ou chez des peuples sans Pouvoir restreint est futile, et ne fait que changer le visage de l’oppression tout en lui conférant un vernis de respectabilité qu’il ne mérite pas. En cela c’est une illusion mortelle.

L’autre conclusion qui s’impose, c’est qu’à mesure que le Pouvoir prend ses aises et prend le contrôle de nos vies, il engendre les violences qui finiront par le mettre à bas, mais après bien trop de souffrances et de pertes, et au risque trop grand de reproduire son propre cycle. En cela aussi, c’est une grave illusion.

Publicités

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

5 Responses to L’illusion démocratique

  1. Stan says:

    Tiens en parlant le développement dans les pays dit du tiers monde, as tu lu: le mystère du capital de Hernando de Soto?
    Je suis en train de le lire c’est passionnant.

  2. Bretzelman says:

    En Suisse on a pas trop de manifestations :D. Je le répéterai jamais assez, le fédéralisme et le droit d’initiative et de référendum populaire sont les deux piliers fondamentaux pour une démocratie qui, certes évolue lentement, mais permet d’éviter bien des malaises.

  3. h16 says:

    J’aurai tendance à penser que le système démocratique, pour être réellement efficace, devrait être poussé à son paroxysme : des votes pour tout et n’importe quoi, avec un changement de pouvoir aussi fréquent que possible. Dès lors, le gouvernement serait paralysé, moins de nuisances et d’impact sur notre vie de tous les jours. On y arrive doucement. Le défaut, c’est l’administration qui, elle, reste immuable et constitue alors le lieu du réel pouvoir.

    En gros, ce n’est pas les représentants du peuples ou la démocratie qui sont des problèmes, mais bien l’administration puisque c’est en elle que se retrouve l’essentiel du pouvoir, par-delà les changements politiques ou les clivages de partis. C’est aussi pour ça que ces clivages tendent à se gommer.

  4. jesrad says:

    Effectivement, après chaque nouveau changement de plus en plus fréquent de chefs, il n’y a à peu près que les mesures sur lesquelles ils s’accordent qui restent et donc se renforcent à chaque cycle: celles qui vont dans le sens de l’usage du Pouvoir 😦

    C’est pour ça que je ne crois pas un instant que la « démocratie paroxystique » soit un progrès. Au contraire, ce serait une éruption d’aliénation et de conflit, la guerre de tous contre tous enfin déclarée.

  5. Bertrand Monvoisin says:

    La véritable démocratie c’est la démocratie Athénienne, tous les citoyens appartenaient à l’Ecclesia, les élus n’avait qu’un mandat unique d’une durée d’un an, les citoyens jugés dangereux pour la communauté étaient écartés par l’ostracisme qui n’était qu’une mesure provisoire qui évitait de faire couler le sang.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :