La cage

Je n’ai pas perdu l’esprit, j’en ai toujours une copie dans un coin.

Ne parlez pas de l’Existence avant d’avoir au moins eu une bonne discussion avec elle.


Malaclypse ne se souvenait pas avoir été mis dans une cage. Pourtant, celle-ci était là, tout autour de lui. Il avait vaguement souvenir d’être resté ici depuis un très long temps, enfermé. Alors il prit son mal en patience, mais cela n’eut pas d’effet visible. Il essaya alors de tempêter, d’exprimer sa frustration grandissante, en vain. Il se lassa, s’assit sur le sol de sa prison, mais rien ne se passa non plus. De guerre lasse il pria St Gulik, le Messager, d’appeler Eris à son aide.

Après une attente d’une longueur déprimante, celle-ci débarqua, comme surgie de nulle part, croquant une pomme. Elle se planta devant lui tout en mastiquant.
– Ch’alut Mala.
– ô Eris, très sainte Dame du Chaos, je t’en supplie délivre-moi de cette cage !
– Désolée, mais il n’y a que toi qui puisse t’en sortir tout seul.
– Comment dois-je procéder, ô révérée Mère de tout ce qui n’est pas ?
– Facile: en faisant exactement le contraire de ce que tu as fait pour la construire au départ.
– Pour la c… Hein ?

Malaclypse resta hébété. Eris croqua à nouveau dans sa pomme. Il se reprit:
– Pardonne à ton misérable serviteur de douter de Toi, mais, euh, je n’ai pas souvenir d’avoir construit ma propre cage…
– À ton côté, il y avait ta femme, tu as construit un mur de barreaux devant elle pour la garder là où tu voulais qu’elle reste. À ton autre côté il y avait ton fils, et tu as érigé un autre mur de barreaux pour l’obliger à suivre la voie que tu avais choisie pour lui. Tu as aussi bâti au dessus de ta tête un mur de barreaux pour te protéger de ceux qui étaient plus haut que toi, et encore un autre sous tes pieds pour garder à leur place ceux qui t’étaient inférieurs. Alors ne t’étonne pas d’être coincé, maintenant.

Puis elle disparut, le laissant seul avec sa confusion.

Publicités

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

7 Responses to La cage

  1. jesrad says:

    Bonjour ! J’aime beaucoup ce que vous faites.

  2. laurett says:

    Il ne manquerait pas deux murs de barreaux, si mes calculs sont exacts ?

    Ce pauvre Malaclypse, en plus d’être obtu, a une courte vue…

  3. jesrad says:

    Qui a dit que les murs devaient être plats ? Que les personnages de fiction devaient vivre dans un espace à trois dimensions ? Que les contes religieux devaient être crédibles ?

  4. Meuh² says:

    « All in all it’s just
    Another brick in the wall

    All in all you’re just
    Another bricks in the wall »

  5. Ankuetas says:

    Tu me donnes, cher Jesrad, l’envie de citer Richard Feynman, un grand physicien expert de la physique quantique, et qui a eu la grande intuition discordienne de dire que ceux qui prétendaient comprendre la mécanique quantique, n’en comprenaient en fait rien du tout. Il faut comprendre que la mécanique quantique est absurde….

    Grand Feynman. A quand sera-t-il Saint des discordiens?

    • Bertrand Monvoisin says:

      C’est comme dans « l’aventure c’est l’aventure » où les personnages principaux prennent des cours de politique et comprennent que c’est un foutoir incompréhensible. Leur mot d’ordre devient : « la clarté dans la confusion ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :