La promesse d’Eris

Donnez un cerveau à un singe, et il se prendra pour le centre de l’Univers.

Ne prenez pas la vie trop au sérieux. Après tout vous n’en sortirez pas vivant.


Ne vous prenez jamais au sérieux,
Et personne ne vous mettra en doute.
Ne détestez personne,
Et vous ne serez jamais haï.
Ne tenez rien pour acquis,
Et vous ne serez jamais dépourvu.
N’essayez pas de faire du monde un paradis,
Et le monde ne sera jamais un enfer.

Promis !

Publicités

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

7 Responses to La promesse d’Eris

  1. Ankuetas says:

    Douglas Adams, tu connais? Terry Pratchett?

    Je pense que tu apprécierais. :d

  2. Sylvie says:

    Des incontournables sur notre planète « Globalement inoffensive » 😉

  3. jesrad says:

    Je connais, mais je préfère Jack Vance, Iain M. Banks, Robert Heinlein, Loïs McMaster-Bujold, Neil Stephenson et Greg Egan.

  4. Ankuetas says:

    Je connais quelques-un, mais pas lu. Heinlein, faudra que je commence, le bonhomme (et ses écrits surtout) m’intéresse.

    Et Pratchett? 😀

  5. fievres says:

    Tiens alors là je trouve amusant que tu apprécies Iain M. Banks. Après tout la Culture, c’est l’ultime utopie socialiste nan ? 😀

  6. jesrad says:

    Ce n’est pas étonnant si on comprend que je suis socialiste. Pour être exact, je suis pour le socialisme stigmergique.

    Plus sérieusement, la Culture n’a à peu près rien de socialiste. Tout le monde y est infiniment riche grâce au progrès technique, simplement.

  7. fievres says:

    C’est une façon de voir les choses… Disons ‘ultime utopie » tout court alors 🙂

    Du reste ce qui est intéressant dans les bouquins de Banks, c’est qu’après avoir posé les bases de cette merveilleuse société où tout est possible pour tout le monde, c’est aux inadaptés à cette société qu’il s’intéresse et dont il tire des histoires magnifiques. (j’ai du mal à départager ses bouquins en termes de préférence. Je les aime tous). Zakalwe est peut être l’exemple le plus flagrant, mais Zakalwe ne fait pas partie de la Culture, c’est une pièce rapportée. Finalement c’est peut-être Gurgeh, qui lui en est un élément bien intégré et respecté par ses pairs, qui en révèle le mieux les fêlures… et la main mise complète et entière de cette société sur ses citoyens. (C’est d’ailleurs dommage à mon sens que dans L' »Homme des Jeux » le personnage de l’empereur ne soit pas davantage développé, hormis pour sa tirade finale, du coup, la confrontation Culture/Azad n’est vue quasiment que du point de vue de la Culture (ou de celui de Gurgeh, ce qui revient au même).

    Enfin,tout ça pour dire que les Banks, je les guette chez Brentano’s 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :