Talion, barbarie et noblesse

En visitant, comme il m’arrive de le faire plusieurs fois l’an, certains des meilleurs blogs conservateurs-réactionnaires francophones, je tombe sur ce genre de truc (qui mène à son pendant collectiviste-autoritaire, notez).

Ça fait réfléchir, pas vrai ? Et je me dis alors que la conclusion logique de ce que j’ai pu avoir l’occasion de dire sur l’éthique, c’est:
– que décidément, la Loi du Talion, remise au goût du jour par la résurgence moderne de la barbarie, était bel et bien un progrès à son époque car elle limitait la punition du criminel, et non la maximisait comme on a trop tendance à vouloir faire croire à notre époque de tolérance citoyenne festive envers les meurtriers.
– que l’application réciproque des règles qu’on se choisit, c’est fichtrement pratique pour faire cesser le crime – sauf peut-être quand celui-ci est irrationnel.
– que si cette Loi du Talion et la réciprocité des règles librement choisies sont utiles pour tirer la civilisation de la fange de la barbarie superstitieuse et des spirales de violence croissante, l’étape au dessus et au delà, c’est d’apprendre à abandonner la haine et pardonner – il paraît ainsi que la noblesse, c’est de traiter autrui suivant les règles qu’on s’applique à soi-même plutôt que celles suivant lesquelles lui vous traite.
– que cette étape de pardon appartient à la victime, et à personne d’autre. L’usurper, c’est nier la justice et comme commettre une seconde fois le crime.

Bref, ce sont les victimes de crime qui font progresser la civilisation par l’exercice de leurs droits, et elles seules, à leur rythme. Et qu’on construit le monde dans lequel on vit précisément lorsqu’on exerce ces droits. Aussi, il ne faut surtout jamais prétendre ni pardonner ni punir au nom d’un autre, faute de quoi – schplaff – on retombe dans la boue aussi vite, voire encore plus vite, qu’on en était sorti.

Publicités

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

4 Responses to Talion, barbarie et noblesse

  1. vincent says:

    merci pour le lien. Je signale cependant que en raison de la fermeture prochaine de u-blog, le lien sur l’article sur Battisti sera cassé à partir du 22 octobre.

    Tu peux le modifier ainsi
    http://www.objectifliberte.fr/2004/03/les-victimes-de.html

    l’adresse de la home est désormais
    http://www.objectifliberte.fr/

    bien à toi, et merci pour ton excellent blog.

  2. pan says:

    La loi du Talion, idéalement, serait un progrès même de nos jours car elle suppose non seulement la proportionnalité, mais également l’existence d’une victime. Or le droit de nos états comporte un nombre ahurissant de délits et de crimes sans victime.

  3. jesrad says:

    Oui, c’est ce que j’entends par « sortir de la barbarie », et l’allusion au retour moderne de la même barbarie 😦 Comme l’a expliqué Faré, l’état réintroduit cette barbarie par son appel à la superstition.

    Mais c’est quand même malheureux d’en arriver là.

  4. Bertrand Monvoisin says:

    En France on considère comme normal que l’application du droit positif soit à géométrie variable, par exemple dans une entreprise si une partie du personnel est en grève, les non-grèvistes sont considérés comme des valets du capital et il est parfaitement dans la norme que les syndicalistes des piquets de grève leur interdise le droit de travailler au besoin en les tabassant copieusement pour mieux leur faire comprendre la beauté de la démocratie prolérarienne.

    J’ai eu sur un thème similaire une discussion passionnante avec un partisan de l’écolo-poujado-terroriste Bové en lui expliquant que selon ses critères j’avais le droit d’incendier sa voiture pour limiter la pollution que si il était cohérent non seulement il ne devait pas m’en empêcher mais il devait m’aider.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :