La CGT et Sud n’aiment pas la démocratie

Ça chauffe à l’usine Goodyear-Dunlop d’Amiens: les syndicats CGT et Sud ont organisé un vaste blocage de l’usine, empêchant les employés d’aller travailler et surtout… d’aller voter sur le projet d’aménagement des horaires de travail. La manœuvre, proprement mafieuse*, a réussi puisque le référendum a dû être finalement annulé.

Pourquoi un syndicat irait empêcher une consultation directe des employés par l’employeur ? Parce qu’il aime sa position très juteuse d’intermédiaire, tout simplement. Parce que chaque sou de subvention dépensé par ces syndicats a été arraché à la masse salariale, donc aux travailleurs, et que si ces derniers en venaient à pouvoir se passer d’eux, ils perdraient leur belle sinécure.

* Je dis mafieux à raison: c’est le propre des mafias d’utiliser l’intimidation et les coups de force pour garder le contrôle de leur territoire contre toute émancipation de leurs victimes.

Publicités

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :