Des cours de négationnisme à Paris VII

On savait déjà qu’on pouvait trouver dans les universités françaises, en cherchant bien, quelque enseignant mettant discrètement en doute les démocides commis par les socialistes nationaux allemands pendant la seconde guerre mondiale.

Qui eût cru qu’on pourrait aussi y trouver une enseignante d’Histoire qui apprend carrément à ses élèves que les démocides commis par les soviétiques, sous la direction de Staline, n’auraient tout simplement jamais existé et seraient en fait un vaste complot international de désinformation fomenté par le Vatican, les Polonais et les Allemands ?

C’est ce qu’elle ose écrire noir sur blanc dans son texte, diffusé auprès des étudiants de Paris VII:

La « grande famine ukrainienne organisée par le régime de Staline» est donc un bobard. D’où vient ce bobard ? Il vient de gouvernements et d’institutions contre-révolutionnaires qui ont exploité la réalité du pays soviétique en exagérant outrageusement les difficultés alimentaires qui y étaient apparues et leurs conséquences, et en faisant le silence sur la lutte réelle que la bourgeoisie rurale russe et ukrainienne menait, en prenant parfois l’initiative de la violence armée, pour se maintenir en position dominante dans l’économie soviétique.

Plus fort encore, cette « historienne », payée par vous et moi pour parler aux étudiants de l’Université de Paris VII, est l’auteur d’une pétition de soutien à la censure des chaines non-gouvernementales du Vénézuéla par le dictateur Chavez, prétendant que les protestations de défense de la liberté d’expression ne peuvent être que des campagnes de propagande de l’extrême droite ! Elle participe aussi activement au PCRF (son fils est le président des Jeunesses du PCRF), une organisation visant la réhabilitation de Staline et de l’URSS par l’ultra-gauche française, et qui tient Kim Jong-Il, le tyran nord-coréen, et sa philosophie politique du « Juche » en haute estime.

Un autre morceau d’anthologie:

Il y a soixante ans, 57 % des Français considéraient l’URSS comme le principal vainqueur de la guerre. En 2004, ils n’étaient plus que 20 %. Amplifié par les médias, cet oubli progressif du rôle de Moscou tient aussi aux polémiques sur la politique de Staline entre 1939 et juin 1941, que des travaux historiques récents éclairent d’un jour nouveau.

(trouvé dans cet article empestant la nostalgie du stalinisme)

Le Rapport Khrouchtchev relégué au rang de simple « polémique »: même l’Humanité n’avait pas osé aller si loin de la réalité, à l’époque !

Cette dame a instrumentalisé sa position universitaire dans un but ouvertement idéologique et particulièrement nauséabond. Je ne peux qu’espérer que l’administration de l’Université Paris VII réagira et cessera d’apporter, même involontairement, sa caution à ces agissements ignobles.

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

39 Responses to Des cours de négationnisme à Paris VII

  1. Meuh² dit :

    C’est à la fois navrant et effrayant.

  2. jesrad dit :

    Et malgré tout, en France, on continue souvent de regarder les nostalgiques de la Tchéka, Guépéou et autres KGB comme de « gentils » imbéciles, au lieu de les voir exactement comme ils sont: aussi dangereux que des néo-nazis, prêts à recommencer la « guerre des classes » comme d’autres sont prêts à entamer la « guerre des races ». Ce sont très précisément des gens avec ces mêmes idées coincées dans le crâne qui pendirent et fusillèrent sur ordre pendant les grandes purges soviétiques.

    Cette dame a d’ailleurs la frousse que le Parlement français passe un loi de « reconnaissance obligatoire » du génocide des Ukrainiens: elle serait alors traitée, du point de vue juridique, exactement comme si elle enseignait en cours que la Shoah était une « invention des Alliés » destinée à ternir la réputation du national-socialisme.

  3. Makia dit :

    Tout simplement scandaleux et honteux.
    On punit les gens qui disent que les chambres a gaz sont un « détail de la deuxième guerre mondiale », vivement qu’on vire cette conne de ses fonctions.

  4. Staline n’aurait même pas osé de tels mensonges.. Une « historienne », française évidemment, l’a fait..

    Paris VII ne réagira surement pas sans pression extérieure donc parlons en 🙂

  5. jesrad dit :

    Ce qui est scandaleux n’est pas tant qu’elle croit ce qu’elle croit, mais qu’il y ait en France des employeurs pour continuer à lui acheter un service d’enseigner l’Histoire, alors qu’elle n’est pas fichue – comme l’ont pointé ses pairs – de considérer les sources autrement que suivant leur alignement idéologique.

    J’veux dire, elle est supposée faire un travail de scientifique, l’Histoire étant une science humaine. Pourtant, ce qu’elle fait n’a rien de scientifique (ni d’humain; hélas 😦 ) donc elle fait clairement très très mal son boulot.

  6. Mickaël dit :

    Le phénomène n’a rien de nouveau, on trouve des sympathisants nazis chercheurs au CNRS; la Lettonie a réhabilité le nazisme et en a profité pour opérer quelques modifications au sujet de la Shoah dans tous ses manuels d’histoires; on notera parallèlement que le peu de journalistes qui en profitent pour crier au scandale et du même coup faire des lignes facilement, n’ont que trop peu de considérations pour le propre programme d’histoire français qui est à mon sens très étiolé lui aussi !
    Je rebondis sur ton mot; si cette prof fait effectivement plus que de ne pas remplir sa fonction; de nombreux professeurs d’histoires sans aller jusque là y manquent également; simple exemple dont on m’a parlé tout récemment; dans une classe d’histoire, 3ème ou lycée je ne sais plus, l’inévitable vidéo sur les camps, « nuit et brouillard » en l’occurrence, cela déclenche des fous rires dans la classe; le prof a pour seule réaction un « un peu de silence ». J’ai visité beaucoup de camps, il n’est pas rare d’y croiser des groupes scolaires qui pour ainsi dire n’avaient pas l’air particulièrement informés à l’écoute de leurs ricanements sournois.

    Plus qu’un manque de respect, qu’une propagande en amphithéâtre; je pense que ce ne sont pas seulement les manifestations les plus extrêmes de négationnisme ou de révisionnisme qui méritent d’être condamnées mais bien la négligence toujours plus grossière des enseignants en histoire dans le cadre lycée – collège qui est à l’origine de cette indifférence vis à vis d’un tel constat parmi tant d’autres.

  7. casanova dit :

    Je pense qu’il serait normal de réhabilité Staline ce grand homme qui fut tout au long de sa vie aux coté de la classe ouvrière et des opprimés dans le monde,il faut faire savoir à la nouvelle génération que l’URSS pris la part la plus importante dans la victoire contre la bete immonde que fut le nazisme.Que ce grand homme en l’espace de deux décennies industrialisa et modernisa la russie en un temps record ,n’oublions pas qu’ils étaient encore au moyen age en 1919,alors que la france et les pays occidentaux ont du attendre plus de 400 ans pour sortir du moyen age.Alors oui Staline mérite que l’on le réhabilite et mérite amplement le titre de Grand Homme.

  8. jesrad dit :

    Staline n’a rien fait de plus que massacrer des gens pour préserver le système qui garantissait son pouvoir et lui permettait d’exploiter à son profit les gens qu’il prétendait aider, comme tous les pires tyrans de l’Histoire.

    La Russie n’a vraiment commencé à s’industrialiser qu’après la seconde Guerre Mondiale, à l’aide des ressources pillées aux colonies d’Europe de l’Est et à la technologie nazie récupérée dans la moitié de l’Allemagne occupée.

    Et je vous signale que la Corée s’est industrialisée en 30 ans seulement, sans goulags, sans communisme et sans « homme de fer ». De même le Japon est passé en quelques décennies du niveau actuel de l’Angola au niveau des pays européens, là aussi sans communisme et sans goulags.

  9. Mateo dit :

    Voyons Jesrad, Casanova faisait manifestement une blague… Ou alors c’est un troll… Dans les deux cas pas la peine d’argumenter.

  10. Martini dit :

    Il a au moins raison sur une chose: Staline était un « Grand Homme », un de ces trop, beaucoup trop nombreux malfaiteurs qui s’arrogent le droit et même le devoir de régenter la vie des autres.

    Il y a trop de grands hommes en ce monde, disait avec justesse Bastiat. Tuez vos héros.

  11. casanova dit :

    Quand les experts sont unanimes, l’avis opposé ne peut être considéré comme certain »
    « Quand les experts ne sont pas d’accord, aucun avis ne peut être considéré comme certain »
    « Quand les experts se disent perplexes, le non-spécialiste sera sans doute bien avisé de suspendre son jugement » Donc mateo l’argumentation se distingue de la démonstration ; on doit argumenter ce qu’on ne peut justement pas démontrer. En l’absence de preuves certaines, argumenter, c’est faire l’effort de rendre ses raisons raisonnables c.-à-d. acceptables pour d’autres.Je maintiens que Staline fut un grand homme les archives sont plutot favorable sur son extraordinaire bilan.Dans la mesure où les négationnistes trahissent absolument toutes les règles de ce métier, que leur discours constitue une anti-histoire formée de mensonges et de falsifications,surtout concernant Staline et le communisme, La “méthode” des négationnistes, si l’on peut dire, est perverse: elle associe l’hypercritique à la fabulation, l’ergotage sur les détails et sur les mots à l’ignorance massive du contexte, et cherche à faire apparaître comme conclusion d’une démonstration ce qui est postulat affirmé au départ.C’est une anti-histoire.
    Le négationnisme est une méthode rhétorique et un discours dont le postulat et la conclusion etait identique a cela:L’ennemi majeur du genre humain pendant les années trentre et quarante n’est pas l’Allemange nazie, mais l’URSS de Staline et le bolchevisme.Alors…

  12. jesrad dit :

    Tiens, y a comme une odeur de merde.

  13. casanova dit :

    Que l’évêque qui condamna Jeanne d’Arc se nomme Cauchon, que le gendarme qui brise la mâchoire de Robespierre s’appelle Merda, ce sont les clins d’oeil que l’Histoire fait aux écoliers.Jesrad,quand la merde vaudra de l’or, le cul des pauvres ne leur appartiendra plus.

  14. Bertrand Monvoisin dit :

    Le communisme avait ses Torquemada, il a désormais ses Faurisson. Casonova vous n’êtes qu’un résidu glaireux du gauchisme criminogène. Depuis la chute de votre précieux mur, en haut duquel des ordures tiraient dans le dos sur des candidats à la liberté, et celui de votre encore plus précieux paradis des travailleurs (enfin ceux qui n’étaient pas exterminés) et de l’alliance avec tonton Adolf, vous ne cessez de geindre et de déverser votre bile tout en faisant l’apologie restrospective de la dékoulakisation, des charniers Cambodgiens et des fosses de Katyn. Mais les temps ont changés, avant vous faisiez peur aujourd’hui vous faites pitié. Vous nous faites rire tellement vous êtes grotesques et impuissants : plus de SNLE, plus de SS 20, plus de chars (même pas ceux du carnaval). Il ne vous reste plus que de ridicules incantations qui résonnent dans le vide sépulcral du tombeau de votre idéologie putréfiée et rongée par les vers.

    Vous pouvez gonfler la poitrine, parader crânement, donner des coups de menton, menacer d’un ton péremptoire, promettre des hécatombes, vous ne cesserez pas d’être pour autant de pathétiques traîne-lattes à l’image de votre idôle le pourceau à cul rouge « Bénito » Chavez. Sa minable débandade devant la froide et digne détermination d’Alvaro Uribe est la vôtre, son humiliation est la vôtre, sa défaite honteuse sonne le glas de vos délires bolivauriens.

    Sachez que ni les ignaçioromniaiseries, ni les sonnets boîteux de Gazlouzeau-parenthèse-de-l’histoire ni l’antiaméricanisme de l’ancien vendeur de « l’huma » le sénile Chiracaille (qui se dresse devant Bush et se prosterne devant les talibanlieusards) n’ont arrêtés les armées US en Irak. Vos criailleries et gesticulations n’empêcheront Uribe d’en finir une bonne fois avec les Farcs (Farcs et satrapes) d’abord, avec le simiesque Chavez ensuite.

    Vous ne méritez même pas d’être passé au napalm: un peu d’urine suffira.

  15. Bertrand Monvoisin dit :

    Je suis prêt à parier que la faurisonne rougeâtre vie dans les beaux quartiers, roule dans un véhicule qu’aucun populo ne pourrait se payer en deux vies, qu’elle dispose d’un compte bancaire bien garni, qu’elle est propriétaire d’une datcha (pour rester dans le registre russe) sur la Côte-d’azur et d’un châlet à la montagne, que ses gosses (si par le plus grand des malheurs elle a réussi à se reproduire) sont inscrits dans une école privée, qu’elle a sa table reservée dans les plus grands restaurants. En dehors de cela aucun doute c’est une prolétaire aux mains calleuses. Une sorte de Marie-Ségolène en un peu plus « progressiste ».

  16. jesrad dit :

    Pour ma part, je ne prendrais pas les paris. L’ascétisme et l’intégrisme vont souvent de pair chez les non-politiciens.

    De toute façon, je n’ai aucune objection au fait que quelqu’un choisisse de vivre d’une façon ou d’une autre, suivant ses moyens.

  17. casanova dit :

    Tes parents Bertrand Monvoisin ont dû te finir au yaourt parce que franchement là, même mon c.l est plus attirant.
    Quand tu écris on dirait ton c.l, ça sent aussi mauvais et ça fais les mêmes bruits!
    Je t’expliquerais bien mais j’ai peur que ton cerveau explose.
    Il est dur de croire que tu es le résultat du vainqueur d’une course de plusieurs millions de spermatozoïdes.
    T’es tombé certainement de l’arbre de la stupidité, en te cognant à chaque branche,
    tortue ninja des bacs à sables!
    Pour conclure je dirais que tu es une espece de Bisounours croisé avec un Popples.

  18. casanova dit :

    Au secours, je suis incapable de m’empêcher de venir ici et de continuer d’écrire des conneries !

  19. casanova dit :

    Voilà que je recommence, au secours, empêchez moi de continuer !

  20. Martini dit :

    Ça peut s’arranger.

    Au fait, qu’est-ce que c’est que la censure ? C’est empêcher quelqu’un de faire usage de liberté d’expression. Et qu’est-ce que la liberté d’expression ? C’est une des innombrables formes d’usage légitime de la propriété privée: on peut écrire ce que l’on souhaite sur son propre papier, dire ce que l’on veut dans son micro à soi, etc. tout comme on use comme on le souhaite de ses autres biens.

    D’où une question qui dérange: Mme Lacroix-Riz fait-elle usage de liberté d’expression dans ses cours, ou au contraire ne commettrait-elle pas en réalité une forme insidieuse de censure en monopolisant à son seul usage les ressources permettant l’expression pendant ses cours – ressources qui ne lui appartiennent pas à elle, mais à l’Université.

    Eh oui, la censure, ça marche aussi comme ça, surtout dans un régime communiste: en théorie les moyens d’expression (sous-catégorie des moyens de production) n’appartiennent à personne en particulier, mais ça n’empêche pas la classe dirigeante de les monopoliser dans son seul intérêt, empêchant ainsi grâce à la pénurie toute expression non-autorisée.

    Par exemple, on pourrait parler de censure si aucun blog n’appartenait à quelqu’un en particulier, et qu’à chaque fois que vous voudriez poster un commentaire ou un article on vous dirait « attends ton tour, camarade, pour l’instant c’est au camarade Shekov de s’exprimer ». Alors que, grâce au libéralisme persistant encore malgré tout dans nos contrées, vous pouvez être propriétaire d’un blog à vous où personne ne vient limiter votre liberté d’expression, sans que vous puissiez commettre vous-même de censure en empêchant la libre expression d’un autre sur son blog à lui (par exemple, oh, en monopolisant l’espace commentaire de son blog dans votre intérêt).

  21. Eponge du 13 dit :

    Madame Lacroix ne nie pas qu’il y ait eu des morts, mais elle nie plutôt le chiffres en montrant de quelle manière il a été fabriqué ; et elle est suffisamment convaincante pour que je puisse dire  » continuez à chercher ». Elle ne veut pas nier quoi que ce soit, elle veut établir que le chiffre a été grossi par propagande et essaie de cerner le plus possible le chiffre réel.
    SI un historien, preuves à l’appui ( archives, démontage de photos truquées ou de chiffres grossis), indiquait « je pense que le chiffre de morts pour la Shoah est un peu surrévalué pour telle et telle raison » en démontrant bien et sans aucun doute possible ce fait, je lui dirais la même chose  » continuez à chercher  » et j’attendrais bien sagement lesdites preuves. Vous ici vous ne donnez aucun arguments sur la famine ukrainienne , à l’inverse de ceux développés par Lacroix qui, s’ils ne m’ont pas totalement convaincus, me font dire qu’il y a bien eu manipulation et qu’effectivement il faut creuser plus afin de rétablir la vérité.Par contre Bertrand Monvoisin ou Jesrad vous savez insulter et ca c’est le signe d’un manque d’argument.

  22. jesrad dit :

    Arrêtez de chercher des excuses et de déformer ce que dit Mme Lacroix-Ruiz. Elle dit texto que la grande famine en Ukraine est un mensonge.

    Le travail d’historien a déjà été fait avec rigueur par bien des gens, comme Stéphane Courtois, Nicolas Werth, Louis Panné, Andrzej Paczkowski, Karel Bartosek, Jean-Louis Margolin et encore beaucoup d’autres. Et ce n’est pas le sujet ici.

  23. Mucharaziv dit :

    Karl Marx enculé, t’en as laissé des fanatiques, j’espere qu’ils t’ont bien payé pour écrire ton ramassi de merde « das kapital »

    une armée de fantiques athées et nihilistes, bravo le communisme ! la banque finance un mouvement de jeunes incultes pour créer un empire, placer la banque centrale, et sucer le sang !! l’europe va vers le meme modele… mais bon c’est mieux maintenant parce qu’il y a des boites de nuit, les divorces sympas, mariages entres personnes qui ont une sexualité différente, plus de frontieres, consommtion dégénérée, une education nationale troop bien …

    demain moi je vais trouver un moyen de forniquer avec un arbre (florosexuel) et j’irai demander un droit de mariage avec les érables et qu’on puisse adopter des enfants! c’est vrai c’est trop bien mai 68 !!

    Libéraux, Socialistes, tous enfermés dans vos dogmes, crétins !!

  24. jesrad dit :

    Où êtes-vous aller pêcher cette idée saugrenue selon laquelle les libéraux seraient forcément des progressistes forcenés tendance « Mai 68 » ?

  25. marc du 13 dit :

    Mucharaziv serais-tu porté sur le cul ou aurais-tu des sentiments homosexuels contrariés?

  26. Mucharaziv dit :

    Je ne suis pas homophobe, je suis qui-veut-briser-le-modele familiale-de-base-ophobe… et si les pédés continuent de réclamer des droits (mariage et adoption) pour singer les hétéros (« les normaux ») alors je les vomirais de toutes mes forces.

    Et je n’ai pas dit que les libéraux sont des soixante-huitards, j’ai dit que ceux de 68 (de gauche comme de droite) qui ont lancé ce mouvement libertaire sont lamentables (sexualité et consommation dégénérées) et depuis cette « révolution » culturelle, la famille éclata si on peut dire ça comme ça.

    Individualiser les cases renforce selon moi le pouvoir « totalitaire » d’aujourd’hui… Durant le XXe siècle au moins ils n’étaient pas aussi hypocrites, tu refuses de te soumettre t’es fusillé, maintenant c’est ton « esprit » qui se fait rafaler par un tas de crétins formatés si tu vas à l’encontre des moeurs.

  27. Martini dit :

    Y a pas besoin de se prendre la tête au sujet des homos, s’ils veulent se marier qu’ils le fassent et ils n’auront que ce qu’ils méritent. Quant à l’éclatement du modèle familial, c’est certainement pas leur faute, c’est un autre problème – que les moyens lourds mis à disposition des matons de Panurge de la bien-pensance viennent à faiblir, et l’ordre naturel et spontané reprendra ses droits, c’est tout. Pas besoin d’en faire un fromage ni de fusiller ou rééduquer qui que ce soit.

  28. MF du 13 dit :

    [Ad hominem tu quoque et sophisme d’association fumeux]

  29. MF du 13 dit :

    [Ad hominem ridicule]

  30. turcovVastiSapristiMachin du 13 dit :

    Voici un article intéressant démontrant sur ce sujet. C’est un peu long mais très instructif : http://www.encyclopedie-marxiste.com/histoire_staline_martens.htm

    C’est la technique classique, lancée à l’origine par Kalinine et Litvinov, du « Nazi Big Lie« , et reprise en force à l’occasion du cinquantenaire de l’Holodomor par Douglas Tottle et, dans ce cas particulier, par Mario Sousa. Pas besoin d’y répondre spécifiquement, les historiens Edvard Radzinsky, Robert Conquest, James Mace, et surtout Federigo Argentieri s’en sont déjà chargés.

    De toute façon le texte ne contient à peu près aucun fait historique en soutien à la thèse, donc il n’y a pas grand chose à contester. Et les autorités soviétiques elles-même ont admis leur responsabilité dans la mort de millions d’Ukrainiens pendant la glasnost, tout comme l’a publiquement reconnu Leonid Kravchuk, chef du parti communiste en Ukraine à l’époque où il était chargé de nier le génocide, dans son autobiographie.

    Mobile, opportunité, moyens et aveux en prime.

  31. epongeAlainAline du 13 dit :

    [Ad personam]

    [0% de matière grise]

    Tenez meditez sur la citation de Blaise Pascal.

    « La vérité est si obscurcie en ces temps et le mensonge si établi, qu’à moins d’aimer la vérité, on ne saurait la reconnaître ».

    J’aime bien. Elle s’applique si bien à vous, qui ne vous appuyez jamais sur la réalité pour vous faire une opinion. Projection, toussa… c’est fou comme on parle de soi quand on accuse les autres.

    Tenez, j’ai aussi une citation pour vous (j’en ai des cartons pleins !): « À tout problème il y a une solution simple, évidente, et fausse. » C’est de Mark Twain, mais H.L. Mencken ne l’eût pas reniée.

  32. epongeAlainAline du 13 dit :

    [Sohisme d’appel à l’autorité]
    [Sophisme de culpabilité par association]

  33. epongeAlainAline du 13 dit :

    Je vous réitère l’invitation à venir débattre sur le sujet.

    J’aimerais comparer les documents-archives que je détiens aux vôtres.

    Après cela on pourrait débattre.

    Non merci. J’ai une vie, moi. Et je me fiche pas mal d’avoir raison ou tort, ni de vous convaincre de quoi que ce soit.

    Vous êtes manifestement malade: vous avez passé votre journée presque entière à écrire encore et encore sur ce blog ! Vous venez ici plus que quotidiennement depuis un mois alors que vous vomissez les idées qui y sont expliquées. Vous n’allez pas bien. Je vous en prie allez consulter un professionnel.

  34. chaloupeEpongeAlainAline du 13 dit :

    tu ne crois quand même pas que tu mérites que l’on je perde tout notre mon temps avec toi

    Oh, bof, moi je perds déjà assez mon temps à tenir ce blog. Vous êtes libres de gaspiller votre temps à venir ici encore et encore chaque jour, mais je crois qu’il est dans votre intérêt, médicalement parlant, de ne plus publier vos commentaires et éviter d’aggraver votre psychose délirante. C’est tout ce que je peux faire pour vous, hélas 😦 Vraiment, je vous en conjure, allez consulter un professionnel, ce type de psychose peut rapidement aboutir à des crimes violents et des tragédies si elle n’est pas soignée. Et surtout, ça me rendrait malade que vous vous en preniez à quelqu’un en croyant que c’est moi.

    on je te tourne en bourrique depuis pas mal de temps,

    J’apprécie cette attention. L’Opération Mindfuck doit continuer ! 😀

    à vous libertariens et toutes votre race d’improductifs,on je vous chie dessus.

    Facho.

  35. Stan dit :

    Le MEGA TROLL! MEGA LOL.

  36. Martini dit :

    « à vous libertariens et toutes votre race d’improductifs »

    Et voilà, le masque tombe. Grattez le révolutionnaire, vous trouverez le Fouquet-Tinville assoiffé de sang. Le voilà prêt à massacrer les « improductifs » (qui ne sont improductifs que dans sa perception très lacunaire du monde, d’ailleurs…), et pourtant c’est nous qui serions les « darwinistes sociaux » ? Le voilà qui crache sa haine artificielle contre de parfaits inconnus, et c’est nous qui serions aveuglés par l’idéologie ? Et ça prétend donner des leçons de Bien. Quant à l’utilisation du mot « race » elle témoigne du peu de différences entre le marxisme et le nazisme: l’un veut purger la société de ses capitalistes en tant qu’ethnie (les Juifs) l’autre en tant que « classe » (les Bourgeois).

  37. Franck dit :

    Hitler ne s’en cachait d’ailleurs pas:

    «Je ne suis pas seulement le vainqueur du marxisme. Si l’on dépouille cette doctrine de son dogmatisme judéo-talmudique, pour n’en garder que le but final, ce qu’elle contient de vues correctes et justes, on peut dire aussi que j’en suis le réalisateur… Le national-socialisme est ce que le marxisme aurait pu être s’il s’était libéré des entraves stupides et artificielles d’un soi-disant ordre démocratique.»

    (voir )

  38. Martini dit :

    On peut aussi noter qu’Adolf bénéficiait du contexte de l’Allemagne vaincue et des ressentiments nationalistes pour pouvoir franchement assumer sa barbarie (il le disait lui-même dans certains discours, que le nazisme était une forme de barbarie parce qu’il s’affranchissait de la morale) et garder quand même une bonne part de l’opinion publique avec lui. Alors que les marxistes n’assument plus (apparemment depuis la chute du Mur de Berlin, date où la gauche révolutionnaire s’est coupée de presque tous les totalitarismes soviétiques qu’elle défendait jusque-là pour se refaire une virginité éthique) ni l’objectif de faire table rase, ni le divorce total d’avec la morale (forcément « bourgeoise »).

    Tiens, tu trolles aussi ? Les marxistes visaient une société sans classe, au contraire des nazis. Leur interprétation pratique de « sans classe » signifiait certes qu’il ne restait plus qu’une seule classe encore en vie, mais bon…

    Je me méfie quand même un peu de Rauschning, je crois me souvenir que tout ce qu’il écrit dans « Hitler m’a dit » n’est pas vrai. Quand on s’intéresse aux parallèles entre marxisme et nazisme, il vaut peut-être mieux regarder les mesures politiques concrètes, telles qu’elles furent appliqués – autrement dit les actions – que les déclarations de ceux qui les ont décidées – les intentions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :