Citations du jour

One of the sad signs of our times is that we have demonized those who produce, subsidized those who refuse to produce, and canonized those who complain.
Trad.
L’un des signes les plus navrants de notre époque est que nous avons diabolisé ceux qui produisent, subventionné ceux qui refusent de produire, et canonisé ceux qui geignent.

‘Entitlement’ is not only the opposite of achievement, it undermines incentives to do all the hard work that leads to achievement. It is the people who were born and raised in the welfare state atmosphere who seem to have great difficulty finding jobs.
Trad.
Les ‘droits-créances’ ne sont pas seulement l’opposé de la réussite, ils détruisent les incitations à faire tout le travail qui mène à la réussite. Ce sont les gens qui sont nés et ont grandi dans l’atmosphère d’état-providence qui semblent avoir les plus grandes difficultés à trouver du travail.

Too many academics write as if plain English is beneath their dignity and some seem to regard logic as an unconstitutional infringement of their freedom of speech.
Trad.
Trop d’universitaires écrivent comme si s’exprimer clairement était au delà de leur dignité et certains semblent considérer la logique comme quelque violation de leur liberté d’expression.

Both free speech rights and property rights belong legally to individuals, but their real function is social, to benefit vast numbers of people who do not themselves exercise these rights.
Trad.
La liberté d’expression et la propriété privée sont des droits des individus, mais leur véritable fonction est sociale, c’est celle de bénéficier aux nombreuses personnes qui n’exercent pas elles-mêmes ces droits.

Prices are important not because money is considered paramount but because prices are a fast and effective conveyor of information through a vast society in which fragmented knowledge must be coordinated.
Trad.
Les prix sont importants, non parce que l’argent doit être considéré comme suprême, mais parce que les prix sont des moyens rapides et efficaces de transporter l’information à travers une vaste société dans laquelle un savoir fragmentaire doit être coordonné.

Imagine a political system so radical as to promise to move more of the poorest 20% of the population into the richest 20% than remain in the poorest bracket within the decade? You don’t need to imagine it. It’s called the United States of America.
Trad.
Imaginez un système politique si révolutionnaire qu’il promette de faire passer une majorité des 20% plus pauvres de la population dans les 20% plus riches en une seule décennie ? Nul besoin de l’imaginer. Il s’appelle les Etats-Unis d’Amérique.

The most fundamental fact about the ideas of the political left is that they do not work. Therefore we should not be surprised to find the left concentrated in institutions where ideas do not have to work in order to survive.
Trad.
Le fait le plus fondamental à propos des idées de gauche c’est qu’elles ne fonctionnent pas. Il ne faut donc pas s’étonner de trouver les gauchistes concentrés dans les institutions où les idées n’ont pas besoin de marcher pour survivre.

The first lesson of economics is scarcity: there is never enough of anything to fully satisfy all those who want it. The first lesson of politics is to disregard the first lesson of economics.
Trad.
La première leçon en économie, c’est la rareté: il n’y a pas assez de quoi que ce soit pour satisfaire pleinement les envies de tous. La première leçon en politique, c’est d’ignorer la première leçon d’économie.

Each new generation born is in effect an invasion of civilization by little barbarians, who must be civilized before it is too late.
Trad.
Chaque nouvelle génération est en fait une invasion de petits barbares, qu’il faut civiliser avant qu’il ne soit trop tard.

One of the most fashionable notions of our times is that social problems like poverty and oppression breed wars. Most wars, however, are started by well-fed people with time on their hands to dream up half-baked ideologies or grandiose ambitions, and to nurse real or imagined grievances.
Trad.
L’une des idées les plus à la mode à notre époque est que ce sont les problèmes sociaux comme la pauvreté et l’oppression qui engendrent les guerres. La plupart des guerres, en revanche, sont commencées par des gens bien nourris disposant d’assez de temps libre pour s’inventer des idéologies bancales ou des ambitions grandiloquentes, et fantasmer sur des torts imaginaires ou réels.

Liberals seem to assume that, if you don’t believe in their particular political solutions, then you don’t really care about the people that they claim to want to help.
Trad.
Les sociaux-démocrates semblent croire que, si vous ne croyez pas à leurs solutions politiques particulières alors vous ne vous intéressez pas aux gens qu’ils prétendent vouloir aider.

The next time some academics tell you how important ‘diversity’ is, ask how many Republicans there are in their sociology department.
Trad.
La prochaine fois qu’un universitaire vous affirme que la ‘diversité’ est essentielle, demandez-lui combien de gens de droite il y a dans son département de sociologie.

The real minimum wage is zero [unemployment].
Trad.
Le seul vrai SMIC est à zéro [chômage].

Freedom has cost too much blood and agony to be relinquished at the cheap price of rhetoric.
Trad.
La liberté a coûté trop de sang et de souffrance pour être remisée en échange d’une simple réthorique.

Envy plus rhetoric equals ‘social justice’.
Trad.
Jalousie plus réthorique égale ‘justice sociale’.

L’auteur s’appelle Thomas Sowell.

Publicités

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

4 Responses to Citations du jour

  1. nicolas says:

    « La première leçon en économie, c’est la rareté: il n’y a pas assez de quoi que ce soit pour satisfaire pleinement les envies de tous. La première leçon en politique, c’est d’ignorer la première leçon d’économie. »

    J’adore celle-la.

  2. jesrad says:

    Elle ne vaut pas l’inoubliable « L’état est cette grande fiction par laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde » de Bastiat, mais elle n’est pas mal, c’est vrai.

  3. sami says:

    Excellentes citations!

    Par contre je ne suis pas tout à fait d’accord avec la dernière traduction. Vous auriez dû traduire envy tout simplement par envie plutôt que par jalousie(jealousy).

    En effet jalousie et envie sont deux concepts différents même si de nos jours ils tendent à être synonymes. Etant donné le caractère particulièrement péjoratif de l’envie, les gens préfèrent au plus avouez qu’ils sont jaloux. L’envie est une réaction d’hostilité qui naît de la souffrance d’être impuissant à avoir les qualités morales ou physiques ou les biens matérielles de la personne enviée. Il s’en suit qu’il cherchera à la nuire en lui confisquant l’objet de peine quand bien même cela peut se traduire par une perte de bien-être matériel pour lui.

    La jalousie est une réaction d’hostilité vis à vis de l’hostilité des envieux en prenant des mesures protectices de ce qui lui appartient ou croit lui appartenir ( ex jalousie au sein d’un couple le conjoint qui lui « appartient » doit être l’objet de plaisirs de personne d’autre)

    La justice sociale est une expression de l’envie, son instrument le plus emblématique: l’ISF. Son coût de fonctionnement est supérieur aux recettes de cet impôt ce qui enrichit les fonctionnaires des impots et pas du tout les pauvres, d’ailleurs il faut puiser chez les pauvres et classes moyennes pour combler le passif. Ces derniers le savent parfaitement: ils se réjouissent de priver l’argent aux riches même au prix d’une baisse de leur richesse matérielle.

    Les envieux ne peuvent se réclamer ouvertement de l’envie sous peine de subir la désapprobation hypocrite de leurs congénères. Il faut dès lors l’enrober de moraline pour faire passer la pilule, c’est ainsi qu’intervient le procédé réthorique.
    D’où l’équation envie + réthorique = justice sociale

  4. jesrad says:

    En fait, j’avais traduit par « envie » initialiement, mais je me suis dit que « jalousie » était plus exact… Je pense que la jalousie est pire que l’envie, à l’inverse des définitions que vous donnez 😮 La jalousie implique bien un but purement destructeur, tandis que l’envie seulement la volonté de prendre plus que de supprimer. Non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :