Bayrou, le faux libéral

Suite à la trahison défection boulette de M. Fillias (qui ira « mouiller sa chemise pour Bayrou », en plus de baisser son pantalon, comme l’a si élégamment dit Mélodius…), intéressons-nous un peu au 100 79 propositions de François le Centriste.

Son programme se trouve par là. On constate d’emblée que l’ascension par la face Nord va être rude: tout y est explosé en myriades de pages, quasiment une par proposition. Une pour l’Afrique, une pour les Maires, une pour Papa, une pour Maman, etc…

Mais, pas de panique, j’ai fait le dur labeur de lire tout ça, juste pour voir. Et voilà le bilan:

  • Activité universelle: la « fonction publique Light », à mi-chemin entre esclavage de masse et planque à piston. C’est le futur aimant à syndicalistes et une vaste promesse de puits sans fonds pour dépenser de l’argent public à haute valeur moraliste ajoutée.
  • Marché commun avec l’Afrique: La fin de la PAC, tiens ? Une mesure libérale ?
  • « Sauver » nos agriculteurs en leur faisant faire des biocarburants: bien sûr, et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu.
  • Bidouiller le subventionnement des associations: car faire, défaire et refaire, c’est du boulot qu’on peut facturer aux contribuables, pas vrai ?
  • Renationaliser les autoroutes: N’importe quoi, elles n’ont jamais été privatisées, ces autoroutes 😮 L’état a juste vendu des concessions d’exploitation à durée limitée.
  • Envoyer plus de fonctionnaires dans les banlieues « chaudes »: car, bien évidemment, la solution pour tous ces « jeunes » qui « souffrent » c’est plus d’attention, hein ? Pff, un peu plus d’huile sur le feu, un peu plus de sang sur les murs. Et un peu plus de chômage.
  • Subventionner le bénévolat: Hein ?
  • « Agir politiquement » en faveur de l’agriculture biologique: avec les sous des autres. Contradiction flagrante avec la suppression de la PAC.
  • Interdire les BASM: parce qu’elles font tellement de ravages chez nous, hein ?
  • Rationnaliser la protection des espèces animales sauvages: En redonnant leur responsabilité à chacun ? On peut rêver ? Siouplé ?
  • Interdiction/Régulation des transferts de technologie, et de manière générale du commerce, avec la Chine: Le démon national-monopoliste ressort de sa boîte pour interdire, poser des barrières… Et la liberté de commercer ?
  • Plus de référendums: air connu (chanté par Chirac en son temps).
  • Service civique universel: parce que l’esclavage, c’est encore le meilleur moyen pour l’état de faire faire ce qu’il veut.
  • Vote obligatoire: Over My Dead Body, M. Bayrou. Le droit de sécession individuel ne se demande pas, il se prend.
  • Interdiction des commerces le Dimanche: Parce que la Police n’a rien de mieux à faire que d’aller fermer des boutiques par la force, hein ? Et la liberté de travailler et commercer, il se torche avec.
  • Formation de vie en entreprise: payable par les contribuables, bien entendu.
  • Plus de formation: car ça permet de glisser sous le tapis de nombreux chômeurs réels, au moins temporairement… Si les diplômes, brevets et autres certificats pouvaient aider à trouver un boulot, ça fait longtemps que le problème serait résolu.
  • Simplification du contrat de travail en un « CDI à droits progressifs »: Kézako ? A pa espliké. Est-ce que l’intérim restera possible ? Est-ce que l’embauche et le licenciement seront plus souples ? On ne sait pas, on ne sait rien, il ne développe rien…
  • Agir pour la diversité culturelle, prioriser l’enseignement artistique et culturel à l’école, subventionner toujours plus: Bla bla bla bla. La France souffre d’interventionnite aigüe dans le secteur culturel, l’y plonger un peu plus ne fera qu’aggraver le problème. Quand les artistes sont plus préoccupés par la politique, les subventions, les allocations etc… que par leur public, il y a un GROS problème.
  • Mandat politique unique: comme ça on peut placer plus de potes et de parents. C’est un peu le principe du gâteau à se partager, mais avec les postes politiques en guise de parts.
  • Abroger DADVSI, instaurer une nouvelle taxe sur la copie privée: Collectivisme, quand tu nous tiens… La première moitié est un bon début, la seconde le fout dedans.
  • Simplifier les collectivités en … renforçant le pouvoir des Régions: Alerte à la contradiction !
  • Investir dans la recherche militaire: Parce que ça marche si bien pour les USA, hein ?
  • Cours de civisme et de légalisme à l’école: Lutter contre la délinquance des mineurs de cette façon ? De qui se moque-t-il ?
  • Prison pour les mineurs: Pas une fois il ne cite l’intérêt de la victime.
  • Annuler la dette du tiers-monde: c’est déjà fait presque annuellement, donc que cherche vraiment François ici ? Ah oui: une bonne conscience.
  • Réduire les niches fiscales: Bricolage, mais ça part d’une bonne intention.
  • Concentrer les réductions de charges sur les bas salaires: au détriment des emplois qualifiés.
  • Interdiction constitutionnelle de déficit: car le gouvernement respectera forcément la Constitution, hein ? En plus c’est seulement « hors récession » et hors investissement. Les subventions massives de la SNCF sont des « investissements » dans le réseau ferré de France, par exemple. Bref: c’est de la poudre aux yeux.
  • Conditionner l’aide au développement au respect des droits de l’homme: Car la corruption, surtout au plus hauts niveaux de l’état, ça n’existe pas, hein ?
  • Bidouiller la carte scolaire en la rendant moins perméable: Fausse route !
  • Planifier sur le long terme, de manière centralisée, les recrutements de l’Education Nationale, pour améliorer l’autonomie: Contradiction flagrante !
  • Toujours plus de psychologues, d’éducateurs, etc… : Stratégie qui a tellement bien réussie jusqu’ici, hein ?
  • Renationaliser EDF et GDF, peut-être: On n’en saura pas plus…
  • Proportionnelle au Parlement: Dans tes rêves. En plus c’est la porte ouverte au partiarchisme.
  • 2 emplois sans charges, prime aux heures supplémentaires défalquées des charges: Au détriment de tous les autres emplois, en plus c’est trop peu pour être utile. Ce qu’il faut c’est améliorer l’efficacité de l’argent dépensé dans les charges. Et pour ça, il n’y a pas de meilleure solution que de reverser directement à l’employé le montant de ces charges, et lui laisser la liberté de se couvrir lui-même, suivant ses choix.
  • Bidouillages de la TIPP et taxes carbone: Toujours plus de pouvoir dans les mains des hommes de l’état, moins dans celles des citoyens.
  • Cours de civisme pour les parents immigrés: On touche le fond de la démagogie.
  • Réserver des marchés publics aux PME: histoire d’avoir la main-mise sur celles-ci, un peu plus ? Quand on dépend de l’état, on le critique moins, on se tait plus docilement…
  • Exonérer d’impôts les revenus d’exploitation de brevets: Mouais, pourquoi pas, mais l’impact sera à peu près nul.
  • Réguler les prix des carburants: ce n’est pas déjà ce que l’état fait avec la TIPP flottante ?
  • Bidouillage des normes de construction: obliger les Français à supporter des coûts de construction plus élevés, ça va servir à quelque chose ?
  • Logements ultra-sociaux à loyer garanti par l’état: Vous ne rêvez pas, il veut que l’état garantisse (avec nos sous) des loyers sur des logements auxquels n’importe qui aura « droit ». Kollektivisation Double-Plus.
  • Unification des systèmes d’allocation: Rien de plus qu’une tentative de faire fonctionner moins mal qu’aujourd’hui un système pervers. C’est la politique du « moins pire ».
  • Subvention des grossesses, cours de parentalité: Parce que l’état ne nous materne pas encore assez ?
  • Plus de publicité d’état sur la violence conjugale: Et ?
  • Etablir un objectif de productivité de l’Administration publique: Et on la mesure comment cette productivité ? Quelle pression appliquera-t-on pour atteindre cet objectif ?
  • Droits égaux pour les homosexuels vis-à-vis du mariage civil et de l’adoption: Eh ! Encore une mesure libérale, ça fait 2 !
  • Permettre le partage des droits parentaux par contrat: Wouah, une mesure quasi-anarchiste ! C’est la fête !
  • Répression du travail clandestin et de l’imigration clandestine: Argh. Il était pourtant bien parti. Liberté de circuler ? Il s’en tamponne.
  • Simplifier la fiscalité: pour économiser sur les frais de fonctionnement de l’Administration, pourquoi pas, mais ça reste trop peu, et trop tard.
  • Etablir une « fiscalité écologique »: Taxes carbone: plus d’impôts.
  • Taxe Tobin sociale: Même M. Tobin a renoncé à cette folie, mais pas Françoué !
  • Elargir l’ISF: Plus d’assujettis, c’est plus de complexité de la fiscalité et plus de fonctionnaires des impôts: alerte à la contradiction flagrante !
  • Renforcement du régime des intermittents: parce que c’est tellement plus simple et plus efficace d’essayer de faire marcher un modèle pourri jusqu’à l’os de force, pas vrai ?
  • Doubler le budget de la Justice: Comme ça, elle merdera deux fois plus. Surtout ne changeons rien au fonctionnement, mais augmentons le budget, hein ?
  • Codifier et renforcer la laïcité républicaine obligatoire: Et donc, créer de toute pièce une religion athée d’Etat.
  • Donner la primauté au préfet ou au Président de Région sur les Maires pour la délivrance de permis de construire pour appliquer la loi SRU: Kollektivisation, je vous dis. En plus ça va grandement simplifier les collectivités et améliorer l’efficacité de l’Administration, hein ? Contradiction flagrante encore !
  • Interdire les cautions et la remplacer par une grrrrande mutuelle nationalisée: Comme si le logement locatif ne se portait pas déjà assez mal (7% de vacances !)… Ainsi, quand votre locataire rend l’appart’ en miettes, vous pouvez vous tourner vers la mutuelle qui est financée par … vous-même. Chouette ! Et la liberté de contrat ? Il n’en a rien à fiche.
  • Augmenter les indemnités minimales des Maires: C’est ça, achète un soutien politique rural avec nos sous…
  • Augmenter les taxes sur les bananes d’importation: contradiction flagrante avec la remise en cause de la PAC ! La liberté de consommer et dépenser ? Il s’en fout.
  • Interdire l’acquisition de médias par de « grands groupes » vivant des marchés publics: Hein ? Quel est l’intérêt ? Et puis, je croyais que Bayrou était Monsieur « Je-crois-en-l’Internet » ?
  • Plus de mixité sociale par la force: Car ça marche tellement bien jusqu’ici, hein ? Et la liberté de vivre où on veut ? Il s’en bat les burnes.
  • Défiscaliser les investissements en Outre-mer: Mais c’est qu’il nous a fait une troisième mesure à peu près libérale, là !
  • Instaurer un vice-premier ministre en charge du développement durable: Pour faire plaisir à M. Hulot avec nos sous, et disposer d’un poste prestigieux supplémentaire à monnayer avec les autres politiciens.
  • Bidouiller le mode de scrutin en Polynésie: parce qu’avec suffisamment de tripatouillages, on va bien finir par trouver le bon réglage hein ?
  • Etendre les prérogatives du CSA à la presse écrite: Comme ça, en lisant Libé vous aurez l’impression de regarder David Pujadas. Liberté d’expression ? Il se la taille en pointe, et…
  • Augmenter le budget de la recherche publique: Verser plus de nos sous sans rien changer au fonctionnement, c’est du gaspillage ! La recherche publique française est la seule d’Europe à ne pas être rentable. C’est à ce problème qu’il faut d’abord s’attaquer, au lieu d’y jeter un peu plus de fric.
  • Changer le mode de recrutement de l’ENA: Bricolage sans intérêt.
  • Représentation des usagers dans la fonction publique: plus de placards pour les potes.
  • Soutenir activement les opposants des dictatures: Car l’ennemi de mon ennemi c’est toujours forcément mon ami ?
  • Bidouiller les modalités de retraites anticipées: Car le bricolage, François, c’est sa spécialité !
  • Service minimum des transports publics: Bricolage, encore une fois.
  • Harmonisation fiscale européenne: Parce que la concurrence entre états risquerait de les forcer à être efficaces (et donc, à terme, disparaître)…
  • Abrogation de l’irréfragabilité de représentativité des centrales syndicales historiques: Woah, ça fait quatre mesures libérales !
  • Financer du rail (et du transport maritime / fluvial): Il s’imagine qu’il peut remplacer le transport routier par du transport ferroviaire, à l’encontre de toute réalité…
  • Censurer la violence à la télévision: Parce que François, lui, il sait ce que c’est la violence, il sait précisément où est la ligne « à ne pas franchir », et mieux que vous ! Quand je vous dis que la liberté d’expression et d’information, il se la taille en pointe…
  • Bidouiller le mode de scrutin de la présidentielle: Un peu plus, un peu moins, bof…
  • Instaurer un Ministère de l’Immigration pour reconduire les clandestins chez eux: Liberté de circuler, de travailler ? Rien à foutre. Il a lui ausi l’intention d’usurper la souveraineté individuelle en renforçant la souveraineté territoriale de l’état.

    Bref: le programme de M. Bayrou, c’est beaucoup d’interventionnisme et de pieuses intentions, avec pas grand chose de tangible à se mettre sous la dent. Belles paroles creuses, souhaits en l’air, déclarations nobles mais pas d’action concrète ni de réflexion de fond. En fait de « propositions », M. Bayrou fait dans le mélo, donne son avis sur tout et n’importe quoi, sans rien proposer. Il dit « j’aime le logiciel libre » et pouf, c’est tout.

    Note de libéralisme (4 / 79), soit: 1 / 20 – Mention Antilibéral confirmé

    S’il est élu il fera seulement semblant d’agir. Il triturera les manettes et les robinets de l’usine à gaz, et rien ne changera. Rien du tout. François Bayrou c’est le Statu Quo. L’impression générale qui se dégage de la lecture de son programme, c’est qu’il s’imagine qu’en mettant des impôts sur des choses différentes de celles d’aujourd’hui il parviendra à réduire les autres impôts… Dans les faits, l’argent public trouve toujours à se dépenser: c’est donc un objectif vain. Beaucoup de ses propositions (immigration contrôlée, reconductions, ministère de l’immigration, prison pour les mineurs délinquants, etc…) ont déjà été faites par… Sarkozy. Bayrou est un « Sarkozy Light » ?

    L’autre thème récurrent, dans les « propositions » de Bayrou, c’est celui « d’éduquer ». Ce serait, pour lui, la solution ultime à tout problème de société: violence à l’école ? Eduquons plus ! Violence conjugale ? Un p’tit coup d’éducation. Immigration ? Eduquons toujours. Chômage ? Education, zou ! Pollution ? Cours d’écologie ! Ce n’est plus un Conducator, mais un Educator. Pas étonnant de la part d’un ancien ministre de l’éducation: quand on a pour seul outil un marteau, tous les problèmes ressemblent à des clous.

    Publicités
  • À propos jesrad
    Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

    13 Responses to Bayrou, le faux libéral

    1. stephane says:

      Wahou quel boulot !
      Moi je suis allé sur le site de l’Assemblée Nationale et j’ai relevé l’ensemble des propositions de loi signées ou cosignées par des députés UDF pendant la dernière législature. J’en ai extrait quelques perles que je mets en ligne demain matin

    2. jesrad says:

      Oooh, ça m’intéresse 🙂 Il paraît qu’il a voté contre la loi de Hunaut destinée à interdire le déficit budgétaire en 2005.

    3. pesawat says:

      Oui, bon, mais maintenant, pour la prochaine élection, on fait quoi ?
      Si on ne vote pas, ça ne va pas influer beaucoup sur le résultat 😉
      Alors, quel est le (ou la) moins pire du lot ? à ton avis ?

    4. jesrad says:

      Ils sont tous pires les uns que les autres. Le mieux c’est de ne pas aller perdre son temps à voter. Ce 22 Avril, espérons qu’il fera assez beau pour un barbecue en plein air !

    5. laurett says:

      Et en plus d’avoir le score minable de 1/20, le président du parti de Jean Lassalle est soutenu par Vidéo Begag.
      Hilarant !

    6. stephane says:

      Et hop, un digest de l’activité législative de nos nouveaux amis UDF est en ligne.

    7. spqr says:

      Vraiment excellent ! A lire et à faire lire !

    8. spqr says:

      Me permettez-vous de reproduire votre texte sur le blog spqr ? Bien entendu je mentionnerai la source et l’auteur.

    9. jesrad says:

      Si ça vous amuse, allez-y 😉

    10. spqr says:

      Voilà ! C’est fait 🙂

    11. spqr says:

      Et Bayrou va être d’autant plus mal que ma publication fait un effet dévastateur (autant lu que tous les autres réunis) et repris par de nombreux blogs UMP ou de soutien à Sarkozy (idem pour celui sur la fabrication de SR)

      Je commence d’ailleurs à avoir des réponses plutôt acides 🙂

      Comme elles s’adressent – notamment la dernière (Ch. Harel) – plutôt aux auteurs (Jesrad et Stephane), je pense que vous seriez plus à même d’argumenter que moi, et ce serait bien que vous veniez leur répondre.

    12. spqr says:

      Vous avez de nouveaux commentaires ce jour sur le livre noir de l’UDF

    13. Corwin says:

      Spqr : je vois que vous faites votre petit marché en récupérant chez Jesrad ce qui vous arrange, je vous suggère de publier également sur votre blog, par pure exhaustivité, l’article qu’il a rédigé sur le programme de Nicolas Sarkozy. Sans doute moins conforme à vos voeux, celui-là.
      Je suppose que le parasitisme intellectuel est la rançon du talent, mais de là à demander à celui qui en est victime de dresser la table à ses sangsues…

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :