Vous avez dit libéral ?

Dans mon billet-fleuve d’hier soir (désolée pour la longueur, fallait que ça sorte !), je vous disais, entre autres choses, que Le Petit Nicolas était tout sauf libéral. 
Ce que j’ignorais, c’est qu’au moment même où j’écrivais cela, il en donnait une confirmation cinglante devant 3.000 personnes lors d’une réunion publique.

Jugez plutôt :

« Je ne crois pas à la doctrine de l’Etat minimum. Je ne crois pas à la doctrine du laissez-faire. Je ne crois pas qu’en France l’Etat puisse être réduit à un rôle secondaire. Je ne crois pas que la nation puisse conserver son unité avec un Etat faible ».

« Je ne crois pas que la République puisse continuer d’exister sans un Etat fort. Je ne crois pas que le capitalisme puisse survivre si le marché est tout et l’Etat rien. A ce moment-là, ce n’est pas le capitalisme que nous aurons, c’est la caricature du capitalisme ».

Pour résoudre la « crise française, il faut d’abord combattre l’impuissance publique et restaurer l’autorité de l’Etat ».

Et il continue allègrement, en disant qu’il veut « donner à l’Etat les moyens de prendre des participations temporaires dans des entreprises stratégiques qui traversent une passe difficile ».

Dans mon oreille résonne la voix de ma mère, qui me disait il y a encore une semaine : « Mais si, il est libéral, c’est juste qu’il ne le dit pas et qu’il n’annonce pas de mesures libérales parce que s’il le fait il ne sera jamais élu ».

Ah ? Original comme raisonnement ! Alors soit il pense ce qu’il dit et c’est au pire un farouche antilibéral, soit il dit tout ça par pure démagogie en vue d’être élu et c’est au mieux un menteur éhonté.

Ou alors c’est un idiot fini qui nous prend pour des idiots, parce que affirmer « récuser l’étatisme et le dirigisme » et dire que « L’Etat n’a pas vocation à se mêler de tout, à intervenir partout » dans le même discours jusque là très antilibéral, étatique et dirigiste, il fallait oser !

Publicités

2 Responses to Vous avez dit libéral ?

  1. h16 says:

    Savoir si c’est un idiot fini est un long débat, mais qu’il nous prenne pour des idiots ne fait aucun doute. Les hommes et femmes politiques, de toute façon, nous prennent tous pour des idiots. Et je ne suis pas loin de penser qu’ils ont raison quand on voit le nombre de personnes qui continuent à voter pour eux.

  2. jesrad says:

    H, tout ce qu’il faut à la plupart des gens, c’est une voie claire, un projet de société qui leur plaise, un modèle tout fait, prêt-à-penser. Tant que les libéraux ne seront pas capables de réussir la quadrature du cercle (tirer d’un principe de non-intervention un modèle de société complet), ils n’auront pas de soutien de masse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :