Signatures de maire: une fois, deux fois, adjugée

Suivant la logique implacable de la théorie du choix public, c’est aujourd’hui au tour d’un maire d’un petit village normand de mettre son parrainage aux enchères.

Au moins, lui, il n’a pas la prétention de commettre un acte moral, comme les autres. Il reconnaît clairement que c’est un mécanisme purement économique, cette élection. J’applaudis (mais d’une seule main).

Publicités

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :