Y’a comme un défaut…

Je suis peut-être simplette, je ne comprends sûrement rien du tout aux subtilités de la politique, mais y’a un truc qui me chiffonne, tout de même :

Il est de notoriété publique que la France est endettée, ruinée, en faillite…

Et pourtant, les rares candidats qui ont chiffré leur projet et ont annoncé publiquement la couleur (ben oui, à un moment faut bien annoncer la facture) proposent tous des programmes qui vont nous couter. 30, 35 ou 40 milliards d’euros (et ça, c’est la fourchette basse, puisque ce ne sont que leurs propres estimations de non-économistes en campagne électorale).

Je sais pas pour vous, mais quand mon porte-feuille est à sec, j’essaye plutôt d’économiser, de réduire les dépenses. Je ne vais surtout pas emprunter 50 mille euros à mon banquier en espérant que ma naïve caution les remboursera à ma place.

Publicités

One Response to Y’a comme un défaut…

  1. nicolas says:

    C est le dernier chant des cigales, ca s arretera de toute facon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :