Dialogue

L’abbé Pierre arrive aux portes du Paradis…

Saint Pierre: Bienvenu, cher ami. Tu seras ici chez toi pour l’éternité.
Abbé Pierre: Merci, je suis bien content d’être là, même si ça veut dire que je ne peux plus aider en bas… J’ai une ou deux questions à poser à Notre Créateur, où est-ce que je peux … ?
Saint Pierre, tendant le doigt: Ah, ouais, vas voir sous les arcs de lumière, là-bas. Mais attention, quand on Lui pose une question, on n’obtient bien souvent que de nouvelles questions en retour…

L’abbé Pierre se met en marche, pendant que Saint Pierre marmonne « … en particulier des questions sur Sa santé mentale. »

Abbé Pierre, arrivé à destination: O Dieu, Notre Père à tous, Créateur de l’Univers, je t’en prie, réponds à … mais Vous êtes une … euh ?
Eris Discordia: Hmm ? Oh, salut. Tu as un peu d’avance. Laisse-moi deviner, tu veux savoir où est l’open bar ?
Abbé Pierre: Hein ? Euh, non, en fait, je, euh… Je voulais savoir pourquoi Vous laissez faire toutes ces choses, là, enfin, pourquoi tous ces, euh, comment dire…
Eris, roulant des yeux: OK, je vois, tu veux savoir « pourquoi il y a le mal sur Terre », c’est ça ?
Abbé Pierre: C’est bien ça, ô Dieu omniscient, enfin je veux dire omnisciense omniscienne omnisciente ?
Eris: Bon, rapidement alors, j’ai bowling avec des amis dans 5 minutes.

Eris fait un geste de la main, le verre qu’elle avait à la main disparaît.

Eris: Alors, à ton avis, pourquoi est-ce que ma soeur et moi on a créé l’Univers ? C’est parce qu’on avait envie d’une distraction. Et le problème, avec chacune de nos propres créations, c’est que chacune de nous sait déjà tout ce qui va leur arriver puisqu’elles sont déterministes: tout ce que je fais, je sais comment ça finit, et tout ce que ma soeur Aneris Harmonia fait, elle sait comment ça va finir.
Abbé Pierre: Déterministes ?
Eris: Oui, dès qu’on connaît le début, on connaît automatiquement la fin. C’est sans intérêt pour se distraire, non ? Alors avec ma soeur, on a fait ça ensemble histoire de ne pas tout savoir d’avance, et on a conçu un Univers où il y aurait de la vie. La vie, c’est pas déterministe: ça a un libre arbitre. C’est un petit bout de moi et de ma soeur mélangé, le libre arbitre, donc c’est imprévisible, et ça distrait.
Abbé Pierre: Mais, et la présence du mal ?
Eris: J’ai fait un pari avec ma soeur, elle dit que le chaos c’est mal, et que l’ordre c’est bien, moi je dis que c’est le chaos ou l’ordre voulus qui sont biens et qu’aller contre les volontés c’est mal… alors pour trancher on utilise l’Univers: on vous laisse faire, et c’est vous qui décidez de ce que vous voulez vraiment. Vous êtes imprévisibles, donc si vous faites le bien je gagne et je peux vous garder comme distraction pour moi toute seule. Si vous faites le mal, je perds, c’est Aneris qui gagne l’Univers, et elle va vous rendre complètement déterministes en vous extirpant vos libre-arbitres.
Abbé Pierre: Mais alors il faut nous aider à faire le bien !
Eris: Eh, tu suis le fil ? Si je vous aide contre votre volonté, ce sera la preuve que vous ne voulez pas vous-même faire le bien, et je perdrai le pari.
Abbé Pierre: Oh… mais alors, on est condamnés ?
Eris: Mais non, pas de panique, Aneris non plus ne peut pas intervenir, c’est elle qui a fait les lois de la physique, elle est coincée elle aussi. Si elle viole ses propres principes d’ordre elle aura perdu son pari automatiquement.
Abbé Pierre: Mais si vous ne pouvez pas agir sur le monde… le buisson ardent, les 10 plaies d’Egypte, les miracles, Jésus, qu’est-ce que ça veut dire ?
Eris, qui proteste: Oh, hé, j’ai pas triché, pour ces trucs là, d’accord ?! Marie, elle était consentante, je lui ai demandé son avis. Et je tords les lois de la physique si je veux, c’est Aneris qui n’a pas le droit de faire ça, moi je peux. De toute façon, elle ne se gêne pas pour souffler des idées tordues aux gens dans mon dos, la garce, alors c’est de bonne guerre. Tiens, d’ailleurs, ça me rappelle qu’avant le bowling, je voulais perturber encore un peu le climat histoire de faire passer un peu plus les chefs d’état et les autorités scientifiques pour des cons… Plus les gens doutent de ceux-là, plus ils se reprendront en main, et c’est autant de gagné pour moi. Si il se met à faire très froid, ça devrait convaincre Nicolas Hulot de ne pas se présenter aux élections. Allez, à plus !

Eris s’éloigne, laissant l’abbé Pierre tout pensif de ces révélations surprenantes.

Eris, tout bas: Eh, ça marche bien, le coup de la soeur imaginaire, pour virer les raseurs.

Publicités

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

One Response to Dialogue

  1. Ankuetas says:

    LOOL

    C’est de la sagesse ça, c’est géant! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :