La guerre de l’Ethiopie contre les Somaliens

L’Ethiopie a commencé son invasion de la Somalie, avec l’intention de mettre à feu et à sang un pays qui avait réussi à se pacifier depuis l’été dernier. Derrière cette guerre, il y a des anciens pontes de la dictature marxiste du « Camarade Siyaad », celui-là même qui avait été renversé par la population suite à la famine qu’il avait organisé au nom de son « socialisme scientifique ».

Le « Premier Ministre » autoproclamé Zenawi a-t’il eu peur de perdre toute possibilité de mettre le pays sous sa botte avec les progrès remarquables (à lire: Le saviez-vous spécial Somalie) et moins remarquables de l’Union des Cours Islamiques ? Quelle est la part de responsabilité de ces derniers dans cette invasion, d’ailleurs ?

Vous ne verrez aucun Dominique de Villepin haranguant les chefs d’état à l’ONU pour exiger une intervention pour défendre les Somaliens, parce qu’il a trop peur de voir sa côte de popularité baisser un peu plus, et parce que ça brouillerait nos maîtres d’avec les tyrans africains auprès desquels ils entretiennent de si juteuses amitiés depuis si longtemps. Vous ne verrez pas Bush envoyer des troupes là-bas pour protéger les libertés qui y avaient finalement émergé du chaos, parce que ceux qu’il faudrait alors aider portent le nom honni de « islamiques ». Tout ça parce qu’il ne faut surtout pas que le monde sache qu’un gouvernement n’est pas nécessaire aux peuples, dans l’intérêt de chaque chef d’état ou représentant d’état siégeant dans cette assemblée des gouvernements, par les gouvernements et pour les gouvernements, qu’est l’ONU.

Si l’invasion n’est pas arrêtée ce sera une tragédie. Malheureusement aucun de ceux qui en ont la capacité n’a d’intérêt à économiser le sang et les larmes de « ces noirs qui habitent des pays de merde ».

Petit aperçu

Nombreux sont ceux qui ont approché des rivages de ma sagesse, mais se sont écrasés contre les rochers de leur propre sérieux. – Eris

Le Secret Ultime de l’Univers est en vente dans toutes les bonnes librairies. Cela prouve qu’il n’existe rien de tel.

Lire la suite