Une île apparaît

Fredrik and Crew on Maiken: Stone sea and volcano

C’est le témoignage étrange, photos à l’appui, d’un marin qui a assisté à la naissance d’un île en pleine mer, au large de l’île Tonga. La mer se couvre de petits cailloux de pierre ponce (ils flottent), puis l’île s’élève hors de l’eau dans un nuage de vapeur…

Correction des exercices

0) Sarkozy est-il libéral ?

Nicolas Sarkozy veut une immigration sous contrôle de l’état: c’est anti-libéral.
Il considère que l’homme n’est pas une marchandise comme les autres, ce qui est une position curieuse (les morceaux de corps humains sont-ils des marchandises ? le libre-arbitre humain est-il aliénable ? la valeur subjective, autrement dit le bonheur humain, est-elle la mesure de toute chose ?).
Il place la liberté en haut de ses valeurs, mais après la générosité, l’équité, le respect dû à l’autre, etc… C’est une attitude conséquentialiste, et pas jusnaturaliste.
Ses propositions sont conservatrices et socialistes, et non libérales: forcer des citoyens à bosser pour les tribunaux correctionnels, maintenir des services publics non rentables, intervenir dans l’éducrassouille nationale encore un peu plus, engager la caution de l’état pour les emprunts individuels (!), subventionner à tout va, offrir un premier emploi public aux jeunes (le retour des emplois aidés, scène 1, quinzième prise !), etc…
Il veut exonérer de charges et d’impôts les heures supplémentaires, sans pour autant remettre en cause les 35 heures, les charges elles-mêmes et le SMIC, qui sont les raisons de l’impossibilité de faire des heures supplémentaires reconnues: c’est prendre les employés pour des cons.
Sa seule mesure vaguement libérale, c’est d’aligner le régime de retraite du public sur le régime privé, ce qui est trop peu et trop tard.

Ah, si, il veut supprimer les impôts sur la succession. Un (maigre) point pour lui…

1) Avec un coefficient multiplicateur de calamités égal à 1 (ce qui est très très généreux pour l’état), à combien peut-on estimer le nombre de chômeurs créés indûment par les prélèvements obligatoires de l’état français ?

(total des prélèvements obligatoires: 156 000 000 000 x coefficient multiplicateur de calamités: 1 )/ revenu moyen net: 16 000 = chômeurs créés: 9 750 000 (neuf millions sept cent cinquante mille chômeurs)

2) Si tous ces emplois étaient proposés, de quel pourcentage les salaires s’élèveraient-ils, d’après le rapport chômage-variation des salaires établi par le Prix Nobel 2006 d’économie Edmund Phelps ?

Taux de chômage réel: 20 % x actifs: 30 000 000 = chômeurs réels: 6 000 000
Fonctionnaires: 5 000 000 – postes supprimés par leur existence: 9 750 000 = coût net de l’état en emplois: -3 750 000
Chômeurs réels: 6 000 000 – Chômage évitable: 3 750 000 = chômage hors état: 2 250 000
Chômeurs restants: 2 250 000 / actifs: 30 000 000 = taux de chômage résiduel immédiat: 7,5%

Avec 7,5% de chômage au lieu de 20%; les salaires diminuent d’environ 0,5% par an au lieu de presque 2%, d’après la courbe de Phillips révisée par Phelps tirée de la théorie macroéconomique néo-keynésienne. Les 1,5% de différence ammènent à un facteur 2 entre les salaires des deux situations en l’espace de 17 ans seulement.

Juste pour le plaisir: Budget salaires de l’état: 115 000 000 000 / revenu moyen net: 16000 = 7 187 500 équivalent-emplois pouvant être financés à la place des 5 millions de fonctionnaires: ces derniers seraient donc en moyenne presque 44% mieux payés ? Enfin, les paramètres sélectionnés sont des approximations grossières, et le coefficient multiplicateur de calamités est très inférieur à sa vraie valeur, c’est juste un exercice.

La différence entre ironie et sarcasme

… c’est que l’ironie, c’est quand George Frêche se fait conspuer par la totalité des autres hommes politiques quand il ne fait qu’appliquer à l’équipe de football française la « discrimination positive » et la parité (éthnique) défendue par ces mêmes personnes; alors que le sarcasme, c’est quand le même bonhomme, qui est un exploiteur convaincu, se prétend « anarchiste » et se défend d’avoir volé les contribuables (alors qu’il vit d’argent volé intégralement) en essayant de se justifier.

[And now for something completely different]
Démagolène est élue Miss Socialiste.