Mort pour rien ?

Il s’appelait Jean Charles de Menezes. Il avait 27 ans, exerçait le métier d’électricien depuis trois ans à Londres. Il était né à Gonzaga au Brésil. Il était catholique, « un homme honnête » pour sa famille.

Il a été suivi, plaqué au sol et abattu de cinq balles dans la tête par la police anglaise en plein métro. Il n’avait aucun rapport avec les attentats du métro de Londres.

Sera-t-il mort pour rien ? Ou prendra-t’on conscience de l’autre danger du terrorisme, l’érosion implacable des droits civiques au profit d’une « sécurité » forcément faillible ? Comment une telle dérive a pu arriver en Grande-Bretagne, le pays de Georges Orwell, celui qui n’a jamais fléchi sous les bombes nazies, qui voit les cartes d’identité obligatoires comme une atteinte à la liberté ?

[Edit]
On sait désormais que Jean Charles de Menezes est mort simplement parce que l’équipe qui était sur place a mal compris l’ordre de « le stopper ». Ça n’arrive même pas dans les mauvaises caricatures de films d’action…

À propos jesrad
Semi-esclave de la République Soviétique Socialiste Populaire de France.

2 Responses to Mort pour rien ?

  1. Namu dit :

    On en est arrivé à présent au triste résultat que beaucoup de britanniques ont maintenant plus peur de mourir abattu par la police que dans un attentat😦

  2. Ping : Il s’appelait Rigoberto Alpizar « Ne Cede Malis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :