Merci pour ce moment !

Adaptation libre du dernier livre de Valérie Trierweiler. Les passages en italiques sont authentiques et issus des alentours de la quinzième page…

 

Il est assis, mal à l’aise, un petit papier à la main. Il me lit le communiqué de rupture qu’il a prévu de livrer à l’AFP, dix-huit mots froids et orgueilleux, chacun est comme un coup de poignard. Je m’effondre devant la dureté de sa phrase, cette manière méprisante de « faire savoir » qu’il « met fin à la vie commune qu’il partageait avec Valérie Trierweiler »…
Je me lève et pars en hurlant :
– Vas-y, balance-le ton communiqué si c’est ça que tu veux. Il tente de me rattraper, de me prendre dans ses bras. 
– On ne peut pas se quitter comme ça. Embrasse-moi.  

 

Il force mes lèvres avec sa langue et nous échangeons un long baiser. Au début réticente, je lui rends ce baiser avec passion en souvenir de tous les bons moments passés avec lui. Notre histoire vaut bien un dernier baiser d’adieu ! Je ferme les yeux et le revois passer les troupes en revue la cravate de travers et les cheveux mouillés par la pluie et je vibre toujours autant. Dans ces moments là je ne pouvais m’empêcher de le dévorer des yeux comme une spectatrice regarderait George Clooney venter les bienfaits de Nespresso à la télévision. Je sens que le désir monte en moi, irrépressible, malgré le mal qu’il vient de me faire. C’est plus fort que moi, je suis droguée de lui.

 

Il sent que je suis à lui, que je ne peux pas partir, et il en profite. Ses mains courent le long de ma jupe qu’il relève jusqu’en haut de mes hanches, puis il arrache ma culotte avec une fougue que je lui connaissais plus. Je me laisse faire comme une poupée de chiffons, anesthésiée par les somnifères que j’ai pris pour atténuer l’enfer médiatique que je traverse. Il me traine vers le fauteuil louis XV de l’appartement privé et me penche dessus, tenant ma tête enfouie dans le coussin en soie sauvage. Il a déjà baissé son pantalon et je sens son andouille de viande* s’enfoncer en moi. A chacun de ses assauts son ventre pendant s’écrase contre ma croupe dans un bruit mouillé : il a repris du ventre depuis qu’il porte sur ses épaules le poids des responsabilités.

 

Je commence à espérer qu’il a renoncé à me quitter, il me propose même que nous passions une dernière nuit ensemble… je me retourne pour voir s’il est sincère avant de réaliser qu’il a dit « une dernière nuit ». Il est concentré, ses yeux sont fermés, il ne s’est pas encore aperçu qu’il n’est plus en moi, que je me suis retournée, et m’éjacule sur le visage sans prévenir, avec un petit râle suivit d’un « Julie » rauque.

 

Je me dégage avec force et rajuste ma jupe à la hâte. Je pars sans me retourner, le visage inondé de larmes et de sperme. Pourquoi tant d’inhumanité ? De violence ? Il a désormais les plus hautes responsabilités. S’il ne peut y avoir d’art, qu’il y ait au moins la manière.
Je dois rejoindre mes officiers de sécurité qui m’attendent à la voiture. Je pleure, comme rarement j’ai pleuré. J’essaie de me cacher derrière un arbre pour qu’ils ne me voient pas dans cet état. L’un des maîtres d’hôtel me glisse un paquet de mouchoirs. Mais c’est moi, le kleenex qui vient d’être jeté à l’instant.
 

*L’andouille de viande est une spécialité de Tulle

 

Retrouvez cette histoire et d’autres sur le site de l’auteur.

Look Alikes… Suite.

Vrooooom

Look Alikes

polna

Trierweiler promeut à son tour le made in France

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
Après Arnaud Montebourg, ce serait bientôt au tour de Valérie Trierweiler, première dame de de France et seconde dame de Hollande, de promouvoir le « Made in France » en Une d’un magazine national, en posant avec des prothèses mammaires PIP.

Montebourg nommé ministre du travail de l’Allemagne

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
Arnaud Montebourg délaisse son poste de ministre français de la reproduction dressée du redressement productif, et passe au poste de ministre du travail allemand. Ses premières mesures seraient d’obliger les employeurs allemands à augmenter les salaires.

Hollande décoré Président le plus niais

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
L’équipe de la rédaction du magazine ‘Psychologies’ a décerné à François Hollande, par une majorité qualifiée de 19 voix, le titre de « Président de la République le plus niais ».

L’AFP préfère mourir qu’être rachetée

Ultime communiqué de l’Agence Fausse Presse:
Triste nouvelle aujourd’hui: l’Agence Fausse Presse est en crise depuis trop longtemps. En bref, l’espoir porté par les dernières élections présidentielles de voir se tarir ou du moins ralentir le flot de conneries cosmiques débitées par le gouvernement français a été plus que déçu. Les élections législatives qui ont suivi, avec sa majorité socialiste, ont été en fin de compte le clou final au cercueil de la sympathique agence. Car, dans le domaine de l’actualité délirante sous acide, du n’importe quoi d’assaut en béton armé avec des guirlandes de clochettes autour, des conférences de presse facepalmesques, des compromissions navrantes, et des déclarations d’incompétence décontractées, il est impossible de faire concurrence à l’état français, qui nous vole chaque jour un peu plus autant nos opportunités de détournements capillotractés de l’actualité, que nos fournisseurs de sottises.

L’AFP ne peut tout simplement pas faire face.

Ce phénomène bien connu des économistes un minimum compétents s’appelle le crowding out, ou « phénomène d’éviction », et consiste à voler les fonds qui auraient dû s’investir et/ou se dépenser de manière privée dans un marché, pour les investir et les dépenser à la place en action gouvernementale de « soutien » à ce marché, forcément moins efficace voire contre-productive – et toujours consternante.

Cela revient finalement à nationaliser une activité progressivement, par la subvention combinée au déclin d’un marché puis à la sclérose bureaucratique et finalement au dépôt de bilan politique à l’occasion d’un changement de siège. L’état français post-WW2 est expert dans le domaine. C’est comme ça qu’il a tué les mines et la métallurgie françaises. C’est comme ça qu’il a tué l’informatique française. C’est comme ça qu’il a tué le textile français. C’est comme ça qu’il tue le fret sur rail français. C’est comme ça qu’il tue le cinéma français. C’est comme ça qu’il tue la presse écrite française. C’est comme ça qu’il tue dans l’oeuf le téléchargement légal français. C’est comme ça qu’il s’apprête à tuer l’automobile française. Et une chose est sûre: il ne s’arrêtera pas là.

Plutôt mourir, que subir le déshonneur d’une atrophie pareille, si lollesque soit-elle. Adieu.

Christine Lagaffe n’en rate pas une

Christine « le pire est derrière nous » Lagarde a accusé ce vendredi les Grecs d’avoir ruiné leur état en fraudant leur fisc, et donc qu’il leur faut, pour sortir leur état des problèmes financiers, payer leurs taxes.

Les politiciens ça ose tout, et c’est même à ça qu’on les reconnaît… Les politiciens grecs ont mené leur état à la ruine, et sur le chemin les citoyens ont fait leur possible pour leur résister et éviter à leur propre patrimoine d’être emporté avec… donc, c’est de la faute de ces derniers si il n’y a plus un sou dans les caisses des premiers. Logique. La prochaine fois elle accusera le cancer des poumons de causer le tabagisme…

Chers citoyens grecs, suivez donc son conseil: payez vos taxes – avec du plomb.

6 ans seulement, et déjà pédophile

Communiqué de l’Agence Fausse-Presse:
Plus de peur que de mal: les parents des élèves de la petite école primaire de la banlieue de Denver ont été soulagés d’apprendre que le satyre pédophile qui sévissait en classe de CP a été exclu. Comme l’a expliqué le principal de l’école, le jeune âge du criminel (6 ans comme les autres élèves) n’entre pas en compte dans sa politique de tolérance zéro. Suspecté de recidive, le coupable sera inscrit dans le fichier des délinquants sexuels, à vie.

La France à rebours de la Chine

Communiqué de l’Agence Fausse Presse:
A l’inverse de la Chine qui est passé du vélo à la voiture avec son enrichissement colossal des dernières décennies, la France va progressivement passer de la voiture au vélo pour accompagner son appauvrissement massif déjà en cours.

Sarkozy prolonge son réveillon pendant tout janvier

voeux-sarkozy-2011-2012

Chavez soupçonne le socialisme de donner le cancer

Communiqué de l’Agence Fausse-Presse:
Le président-à-vie-avec-pleins-pouvoirs du Vénézuéla s’est posé à haute voix la question: lui-même, Fernandez, le Paraguayen Fernando Lugo, la Brésilienne Dilma Rousseff et son prédécesseur Luiz Inacio Lula da Silva ont tous fait l’objet récemment de diagnostics révélant des cancers. Tous sont aussi des dirigeants de gauche. Et si… le socialisme donnait le cancer ?

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.